Soutenance de thèse : “Le développement durable face aux aspirations” par Anne-Sarah Socié, 22 septembre 2014, Paris Ouest

 

soutenance_these

Anne-Sarah Socié, doctorante en sociologie au Sophiapol, soutiendra sa thèse intitulée “Le développement durable face aux aspirations : analyses d’écologie sociale”, préparée sous la direction de Philippe Combessie, en vue de l’obtention de son doctorat en Lettres et Sciences Humaines (section CNU 19 : Sociologie, démographie).

Date :
Lundi 22 septembre 2014, à partir de 14h

Lieu :
Université Paris Ouest
Bât. B – RDC, salle “Paul Ricoeur” (B016)
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

 

Membres du jury :
Philippe COMBESSIE, Professeur des Universités, Université Paris Ouest  Nanterre  La Défense
Jean-Luc DUBOIS, Directeur d’Etudes à l’Institut de recherche pour le développement (IRD)
Elena LASIDA, Professeure de Sciences Sociales et Economiques, Institut Catholique de Paris
Antigone MOUCHTOURIS, Professeure des Universités, Université de Lorraine
Bernard PERRET, Ingénieur Général des Ponts, des Eaux et des Forêts, Conseil Général de l’Environnement et du Développement durable

 

Résumé

Alors que le développement durable fait l’objet d’un corpus abondant de diagnostics et préconisations, ses promoteurs soutiennent également une certaine définition de la gouvernance recommandant la prise en compte des projections des habitants et usagers du territoire. Le développement durable est dès lors présenté à la fois comme une volonté de prospective participative (perspectives ouvertes) et comme une vision structurée du futur (perspectives programmées). Nous analysons ce paradoxe dans l’articulation entre aspirations et finalité.

De 2009 à 2013, nous avons réalisé une observation participante au sein d’un projet visant l’élaboration participative de critères territorialisés de qualité de vie, conduit sur deux communes menant des politiques d’urbanisme se réclamant du développement durable.

La thèse analyse l’existence de dynamiques complexes au niveau micro-territorial, entre la promotion du développement durable comme finalité et les aspirations exprimées : elles sont analysées en termes de leviers d’adhésion et de rejet, mais également de rôle et de paradoxes. Au cœur de ces dynamiques se jouent des processus de transformation sociale, portés par les promoteurs du développement durable comme finalité.

La thèse soutient que cette transformation sociale s’appuie sur l’existence chez les acteurs d’aspirations paradoxales ; mais également sur la force du métarécit dans lequel s’inscrit le développement durable qui, créant un discours sur la résilience, se propose comme une voie de dépassement de ces apparentes contradictions.

Mots-clés :
Aspirations, attribution de valeurs, besoins, développement durable, écologie sociale, P.-H. Chombart de Lauwe, prospective participative, qualité de vie.

 

Abstract

While sustainable development is an object of an abounding corpus of diagnoses and recommendations, its promoters also support a definition of governance recommending the consideration of inhabitants’ and users’ projections. Sustainable development is simultaneously presented as a will of participative prospective (opened perspectives) and as a structured vision of the future (scheduled perspectives). We analyze this paradox in the articulation between aspirations and purpose.
From 2009 till 2013, we realized a participating observation within a project aiming the participative elaboration of territorialized criteria for quality of life. It was tested on two municipalities, leading town planning referring to sustainable development.
This thesis analyzes the existence of complex micro-territorial dynamics, between promotion of sustainable development as a purpose and expressed aspirations. They are analyzed in terms of levels of involvement and rejection, but also role and paradoxes. At the heart of these dynamics happens processes of social transformation, such as leaded by promoters of sustainable development as a purpose.
This thesis supports that this social transformation leans on the existence of paradoxical aspiration; but also on the strength of the metanarrative of sustainable development, creating a speech on resilience, proposes a way of overtaking these visible contradictions.

Key Words: aspirations, valuation, needs, sustainable development, social ecology, P.-H. Chombart de Lauwe, participative prospective, quality of life.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *