Site

amours-clandestines

Nouvelle parution : Amours clandestines. Sociologie de l’extraconjugalité durable, par Marie-Carmen Garcia

La sociologie de l’extraconjugalité durable est une sociologie des dettes morales au quotidien. Or, à certains égards de façon plus forte encore que le don, la dette crée du lien social – et la dette morale sans doute encore plus manifestement que la dette financière. La sociologie de l’extraconjugalité clandestine durable constitue une analyse de liens sociaux structurés – voire entraînés – par un jeu complexe de dettes morales entrecroisées, qui se révèlent d’autant plus puissantes qu’elles sont occultées.

Procession à Málaga (Espagne), 2014

Journées d’étude « De la constitution d’un corpus aux analyses statistiques, comment produire des analyses quantitatives à partir de matériaux ethnographiques ? », 10 et 11 octobre 2016, Paris Ouest

  Ces deux journées d’étude sont organisées par le Sophiapol en partenariat avec la Société d’ethnologie française (SEF) et avec le soutien de l’Ecole...