Journée d’études « La reconnaissance à l’âge classique. Enjeux théoriques de l’histoire d’un concept », 16 mai 2013, Paris Ouest

reconnaissance 2

La théorie de la reconnaissance donne lieu, depuis plusieurs années, à un important débat et plusieurs pistes de réflexion majeures autour d’une reconstruction généalogique du concept de reconnaissance ont déjà été engagées. Plusieurs auteurs ont mis l’accent sur le fait qu’il était réducteur faire remonter l’histoire de ce concept de reconnaissance au geste, certes fondateur, d’Hegel. Si l’on note quelques exceptions remarquables, cette démarche généalogique ne s’intéresse cependant que rarement aux écrits précédant les Lumières et, en l’occurrence, s’arrête très souvent à la figure centrale de Rousseau. Comment donc retracer l’histoire ou – ce que mettra vraisemblablement en évidence une entreprise généalogique plus riche – les histoires de ce concept, sans pour autant le priver de son potentiel critique ? Quels sont les enjeux théoriques qui doivent être considérés ici comme fondamentaux ? Quels sont enfin les auteurs qui méritent d’y figurer à part entière ?

Cette journée est organisée dans le cadre des activités du laboratoire Sophiapol.

.

Date :
Jeudi 16 mai 2013, de 10h00 à 19h00.

Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
bâtiment T, salle 237
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

Organisation et contact :
Myriam Giargia
Nicola Marcucci
Francesco Toto

 

MATINEE
Présidence : Christian Lazzeri (Sophiapol, Université Paris Ouest)

.
10h00 :  Francesco Toto (Cerphi, UMR 5037, ENS Lyon/Roma Tre)
Présentation de la journée

10h30 :  Nicola Marcucci (LIER-IMM, EHESS)
Le pouvoir de reconnaitre. Anthropologie et représentation dans le Léviathan.

11h30 : Pause café

11h45 :  Myriam Giargia (Sophiapol, Université Paris Ouest/Università degli Studi di Milano)
Anthropologie politique de la honte : entre Hobbes et Rousseau

13h00 : Déjeuner

 

APRES-MIDI
Présidence : Miryam Giargia (Sophiapol, Université Paris Ouest/Università degli Studi di Milano)


.
15h00 :  Thibault Barrier (CHSPM, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Être et avoir : de l’ostentation à l’admiration infinie chez Gracián

16h00 : Francesco Toto (Cerphi, UMR 5037, ENS Lyon/Roma Tree)
Admiration et mésestime. Singularité et égalité du TTP à l’Ethique.

17h00 : Pause café

17h30 : Denis Kambouchner (CHSPM, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
La structure de l’estime chez Descartes

18h00 : Discussion générale

.

.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *