Archives par mot-clé : séminaire doctoral

Séminaire bilingue d’aide à la recherche, 2e semestre, Paris Ouest

Logo seminaire

 

L’objectif de ce séminaire bilingue vise à dynamiser la carrière des doctorants. Pour cela, il tente de constituer un corps de chercheurs se réunissant toutes les semaines afin de mettre en œuvre une dynamique d’écriture et de relecture collective. Inspiré par les initiatives doctorales américaines, ce séminaire envisage d’améliorer la qualité et l’efficacité rédactionnelle des doctorants en traitant des problèmes théoriques, pratiques, grammaticaux et syntaxiques de l’écriture. Il tente également d’expliquer en quoi le travail de rédaction est avant tout un enrichissement collectif plutôt qu’une contrainte individuelle. Le caractère bilingue du séminaire implique que certains participants peuvent également rédiger et relire les travaux en anglais. Néanmoins, la maîtrise de cette langue n’est pas obligatoire pour y participer.

Dates :
Tous les jeudis de 15h30 à 17h30 à partir du jeudi 6 février.

Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
bâtiment T, salle 212.

Organisateur et contact :
Jérémy Lemarié (Université Paris Ouest) dans le cadre du Sophiapol (EA 3932).
Contact mail

Présentation

Les thèmes des séances sont fixés  selon les besoins des participants et comprennent :

– Atelier d’écriture, les clés d’une rédaction érudite.
– Composition d’un CV académique, modèles et comparaisons.
– Composition de lettres de motivation.
– Construire une base bibliographique (e.g. Endnote, Mendeley, Zothero).
– Déposer un dossier pour un poste d’ATER.
– La recherche de financements nationaux et internationaux.
– Le résumé de thèse.
– La soutenance de thèse.
– Relectures et corrections des travaux de recherche.
– Rédiger et publier en anglais.
– Valorisation de la recherche sur les réseaux sociaux (e.g. Academia.edu, Linkedin, Researchgate, Twitter).

Calendrier

1ère séance : jeudi 6 février

2e séance : jeudi 13 février

3e séance : jeudi 27 février

4e séance : jeudi 6 mars

5e séance : jeudi 13 mars

6e séance : jeudi 20 mars

7e séance : jeudi 27 mars

8e séance : jeudi 3 avril

9e séance : jeudi 10 avril

10e séance : jeudi 17 avril

Voir le calendrier du premier semestre sur ce lien.

Séminaire “L’imaginaire des bibliothèques”, Paris, 4 juin 2011

Séminaire de doctorat organisé par l’École doctorale « Arts et Médias » – Université Sorbonne nouvelle-Paris 3, l’École doctorale «Connaissance, Langage, Modélisation» – Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense (ED 139), l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib-Université de Lyon) en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France.

Séminaire « Imaginaires des bibliothèques » animé par Anne-Marie Bertrand (Enssib-Université de Lyon), Catherine Bertho Lavenir (Université Paris 3), Denis Bruckmann (BnF), Evelyne Cohen (Enssib-Université de Lyon), Robert Damien (Université Paris 10).

.
Programme de la séance du 4 juin 2011 :

Bibliothèque et littératures avec Robert Damien (Paris ouest Nanterre – Paris 10) et l’écrivain et professeur à l’école d’architecture de Paris, Pierre Bergounioux.

 

Lieu :
Bibliothèque de l’Arsenal
1, rue Sully
75004 Paris
Téléphone : 33(0)1 53 79 39 39
Courriel : arsenal@bnf.fr

 Métro
Lignes 7, (Sully-Morland), 1, 5, et 8 (Bastille)

 Bus
Lignes 67, 86, 87
Stations Vélib’ à proximité de la Bibliothèque de l’Arsenal

Date :
Samedi 4 juin 2011, 9h30 – 12h30

.

Présentation

En 2010 le séminaire s’est penché sur l’imaginaire des bibliothèques, leurs liens à l’Etat, au corps, à l’Eros, à l’inconscient, à la mort, mais aussi au pouvoir, à l’écriture, à la cité, sous un angle interdisciplinaire, associant l’histoire, la philosophie, la littérature, la psychanalyse et l’esthétique.

Cette année, nous souhaitons analyser combien la bibliothèque est un lieu des métamorphoses. La bibliothèque n’est pas ou n’est plus (si elle l’a jamais été) une réserve inerte et morne des livres publiés. Elle est, demeure et devient de plus en plus un réservoir vivant de sources créatrices et de ressources inventives pour qui veut s’en emparer avec tous les instruments possibles et imaginables de la modernité numérique ou traditionnelle afin de penser, d’instaurer et d’imag(ine)er de nouveaux outils, des objets neufs, des formes dissonantes, des langues inédites, des métiers novateurs, etc. Matricielle et motrice, la bibliothèque par ces praticiens multiples et divers transforme le passé en le rendant actif et modifie la mémoire accumulé dans ses stocks en la vitalisant. Le patrimoine y devient un laboratoire où se dessinent les futurs de la nécessité qui nous projette au delà de nos acquis heureusement conservés par la bibliothèque et par là même livrés au pouvoir des créateurs. Le séminaire proposé se chargera d’en faire la démonstration en faisant appel aux plasticiens, aux photographes, aux architectes, aux cinéastes, aux hommes de lettres qui ont su en faire un usage renouvelé et polymorphe.”