Étiqueté : marxisme

Colloque international : « L’atelier Marx : lectures et usages contemporains », 2-3 mai 2018, Université Paris Nanterre

Colloque organisé par Juliette Farjat, Paul Guillibert, Stéphane Haber, Christian Laval, Frédéric Monferrand, Daria Saburova et Pierre Sauvêtre. Présentation Karl...

Journée d’études « Autour de Thorstein Veblen : sociologie économique et critique sociale », 13 Mars 2015, Paris Ouest

Figure centrale de l’institutionnalisme économique, T. Veblen a également contribué à nourrir le développement de la sociologie de la consommation et des loisirs. Il a élaboré une théorie de la stratification sociale inscrite à la jonction de l’économie, de la sociologie et de l’histoire. Il a développé une pensée sociale et politique qui a eu un impact considérable sur le développement du pragmatisme mais aussi sur celui de la sociologie radicale américaine. Dans le cadre de cette journée, nous nous proposons de revisiter différents aspects de l’héritage théorique de Veblen. Il s’agira, entre autres, de mettre en relief la manière dont la pensée et les travaux de ce dernier dessinent les contours d’une forme spécifique de critique sociale.

Appel à contributions : « Analyzing Social Wrongs », Vienne, 14-16 mai 2015

How can we use philosophical analysis to criticize society or its structures? At first sight, it may not be clear whether the family of philosophical traditions commonly referred to as “analytic” philosophy is up to that task, given that, for example, the method of cases is supposed to achieve a reflective equilibrium of our theoretical commitments and our intuitions, whether of ‘the’ folk or experts. However, the very task of critical theory, as coined by Max Horkheimer, is to question what we accept as ‘given’, and our intuitions about the social world would seem to be a case in point. Yet, Horkheimer also argues that critical theory must live up to the academic standards of its time, which are—for better or worse—currently set by analytic philosophy, given its current hegemony within professional philosophy in the Western world. With these tentative observations on mind, it remains yet an open question how exactly to relate the methodological canon handed down by the different strands within analytic philosophy to the project of social critique.

Colloque « Jean Baudrillard. L’expérience de la singularité », 26-28 novembre 2014, Paris Ouest

Ce colloque est consacré à la pensée et à l’œuvre de Jean Baudrillard. Il porte sur les aspects fondamentaux de la réflexion menée par Baudrillard pendant près de 40 ans : l’analyse critique de la société de consommation en référence à la notion d’échange symbolique (mercredi 26 novembre matin), le rapport critique de Baudrillard au marxisme (mercredi 26 novembre après-midi), l’interprétation de certains événements contemporains (le terrorisme, la gauche au pouvoir) à l’aune d’une lecture transpolitique (jeudi 27 novembre matin), la conception de la théorie comme miroir qui veille à séduire le réel tout en se laissant séduire par celui-ci (jeudi 27 novembre après-midi), la réflexion sur l’art, l’esthétique et la critique (vendredi 28 novembre matin), la logique du signe et de l’image à travers le cinéma et la photographie contemporains (vendredi 28 novembre après-midi).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search