Étiqueté : individu

Nouvelle parution : La concurrence des sentiments. Une sociologie des émotions, par Julien Bernard

Devenue une science à part entière incontournable dans les pays anglo-saxons, la “sociologie des émotions” est aujourd’hui un enjeu de premier plan pour les sciences sociales. Nos systèmes de communications ont évolué au point de devenir centraux dans la vie de chacun et nous sommes désormais inscrits dans une “société émotionnelle” pour une longue durée où désormais les sentiments devenus valeurs marchandes se font concurrence bien au-delà de nos personnes.

Appel à contributions : journée d’études « L’appropriation privative du collectif et du commun. Théorie, histoire et politiques »

La journée aura lieu les 21 et 22 janvier 2016, à la Maison Sciences Économiques (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne). Les propositions sont à envoyer avant le 30 avril 2015.

Journée-débat, « Politiques du bonheur », 22 novembre 2014, Théâtre de Chaillot

Le Théâtre de Chaillot organise une journée en compagnie d’artistes, chercheurs et écrivains, qui pensent le monde d’aujourd’hui et puisent leur inspiration et leurs questionnements dans la politique, la philosophie ou encore la psychanalyse. Moments artistiques – chansons, films ou impromptus – rythmeront cette journée.

Journée « Feuerbach. Nouvelles approches », 14 avril 2014, Paris Ouest

L’objectif de la journée d’étude est de présenter des recherches en cours sur un auteur encore peu étudié en France et qui mériterait de l’être davantage aussi bien en raison de l’influence qu’il a exercée sur la philosophie allemande du XIXe siècle qu’en raison de l’actualité persistante de ses thèmes principaux.

Journée d’étude : « Puissance, sujet et personnage chez Leibniz – Autour du travail de Martine de Gaudemar », 27 novembre 2013, Paris Ouest

Dans la lignée du colloque « La voix des personnages« , qui s’est tenu à l’Université Paris Ouest – Nanterre les 23 et 24 mai 2013, cette journée d’étude « Puissance, sujet et personnage chez Leibniz » est structurée autour du travail de Martine de Gaudemar.