Archives par mot-clé : global

Nouvelle parution : “Les terrains du global”, Revue Terrains/Théories

couverture-page-001

Ce nouveau numéro de la revue électronique en accès libre Terrains/Théories comporte un dossier consacré aux “Terrains du global” et des recensions. Le dossier propose de revenir sur le concept du global en proposant aux auteurs de penser – ou de repenser – ce que peut signifier le fait de travailler sur des objets globaux et/ou internationaux à partir d’une ou de plusieurs enquêtes de terrain.

Ce numéro se veut enfin, autant qu’il l’est possible, un appel en acte à la constitution d’une plus grande mise en relation entre les différents chercheurs français en sciences sociales – et ils sont plus nombreux qu’on ne pourrait le penser – qui, au-delà de la forte disciplinarisation qu’impose assez largement l’organisation de l’enseignement supérieur et de la recherche en France, tentent, au sein de leur discipline d’affiliation ou en collaboration avec des chercheurs d’autres disciplines de constituer le global – dans toute sa complexité – comme un objet d’étude légitime.

Numéro coordonné par Pierre-Laurent Boulanger, Anne-Claire Collier et Stéphane Dufoix.
.

Table des matières

Dossier

Pierre-Laurent Boulanger, Anne-Claire Collier et Stéphane Dufoix :
Où se trouve le global…

Lucile Maertens : “Ouvrir la boîte noire.Observation participante et organisations internationales”

Romain Lecler : “Resituer la mondialisation. Récit d’une enquête sur la prise en charge administrative de l’audiovisuel international en France”

Albena Tcholakova : “Comparer les microstructures de la globalisation : l’expérience sociale de réfugié.e.s en France et en Bulgarie”

Maxime Boidy : “Le black bloc, terrain visuel du global.Éléments pour une iconologie politique de l’altermondialisme”

Élise Demeulenaere : “Les terrains globalisés de l’inscription d’un Paysage culturel.Patrimoine mondial et bioculturalité en Éthiopie”

Vincenzo Cicchelli : “Comment enquête-t-on sur la socialisation cosmopolite ?”

Isabelle Delpla : “Les terrains de la justice pénale internationale. Travailler sur le TPIY/ ou l’internationalisme méthodologique en pratique”

Jean Copans : “Le diable est-il dans le local, le global ou le mondial ? L’anthropologie sociale entre traditions globalisantes et nouveauté mondiale globale”

Entretien

George E. Marcus : “The Ambition of Fieldwork”

 

Lectures

Isabelle Delpla : Johanna Simeant (dir.), Guide de l’enquête globale en sciences sociales, CNRS éditions, 2015

Stéphane Dufoix : Loïs Bastide, Habiter le transnational. Espace, travail et migration entre Java, Kuala Lumpur et Singapour, Lyon, ENS Éditions, 2015

Comptes-rendus

Camille Chamois : Jean-Louis Fabiani, Pierre Bourdieu. Un structuralisme héroïque, Paris, Seuil, 2016, 310 p.

Mohamed Amer-Meziane : Talal Asad, Wendy Brown, Judith Butler, Saba Mahmood, La critique est-elle laïque ? Blasphème, offense et liberté d’expression, Lyon, PUL, 2016, 188p.

Julien Bernard : Frédéric Lordon, La société des affects. Pour un structuralisme des passions, Paris, Éditions du Seuil, coll. Points/Essais, 2013, 312 p.

.

.

 

Zoom sur… Jonathan Friedman

cuicui-zoom-sur

Le carnet du Sophiapol met à disposition une bibliographie détaillée en français de et sur Jonathan Friedman (né le 07/04/1946) ainsi qu’une liste des adresses de sites web où il est question de ses travaux. Elles ont été réalisées par Jérémy Lemarié. Continuer la lecture de Zoom sur… Jonathan Friedman

Revue Sciences humaines, dossier “Mondialisation : Le tournant global des sciences sociales”

13687873612_GDSH31_258

Pour penser la mondialisation, les sciences sociales se posent la question du global. Pourrait-il être le cœur d’une théorie générale ? Les fondateurs de l’histoire, de l’anthropologie, de la sociologie ou de la géographie possédaient-ils une vision du global ? Est-il un concept adéquat ou simplement une dénomination qui appelle la conceptualisation ?

Informations techniques :
Sciences Humaines, “Les grands dossiers”, n° 31
Dossier coordonné par Stéphane Dufoix (Université Paris Ouest, laboratoire Sophiapol) en partenariat avec les éditions La Découverte.
date de parution : Juin/Août 2013
Présentation du hors-série sur le site “Sciences humaines“.

 

Sommaire du dossier :

 

 

Voir aussi :

97827071643772

 

Alain Caillé et Stéphane Dufoix, Le tournant global des sciences sociales, Paris, La Découverte, 2013.

 

 


 

L‘émission La suite dans les idées, de Sylvain Bourmeau sur France Culture, du 9 mars 2013,  consacrée à l’ouvrage. En présence  d’Alain Caillé et Romain Bertrand.

– Pascal Décarpes, « Alain Caillé, Stéphane Dufoix (dir.), Le tournant global des sciences sociales », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2013, mis en ligne le 20 mars 2013, consulté le 18 juillet 2013. URL : http://lectures.revues.org/11035

– Alain Caillé et Stéphane Dufoix, « Le moment global des sciences sociales », Revue du MAUSS permanente, 11 mars 2013 [en ligne]. http://www.journaldumauss.net/spip.php?article965

– Laurent Testot, “Réfléchir au sens du global”, Histoire globale, le blog, 19 mars 2013

 

Dans la presse :
Alternatives économiques, n° 324, mai 2013

 

.

.

.

Nouvelle publication : S. Dufoix et A. Caillé, “Le tournant global des sciences sociales”

 

« Globalisation » et « mondialisation » : ces termes sont devenus depuis une vingtaine d’années des éléments-clés du lexique économique et politique, ainsi que du vocabulaire des sciences humaines et sociales. Pourtant, leur usage est le plus souvent fort vague. C’est ce processus de globalisation des diverses disciplines des sciences sociales que l’on tente de décrire ici. Car comment pourraient-elles penser la globalisation, dans toutes ses dimensions et dans tous ses effets, si elles ne savent pas penser en même temps leur globalisation ?
En une vingtaine de chapitres rédigés par des sociologues, des anthropologues, des politistes, des historiens et des géographes, français comme étrangers, parmi les plus réputés dans ce domaine, Le Tournant global des sciences sociales se veut une contribution tout à la fois à une meilleure compréhension des phénomènes que l’on associe généralement à la « globalisation », ainsi qu’à l’étude des transformations disciplinaires entraînées par l’émergence du concept de « global ».

Les auteurs:
Alain Caillé est professeur émérite de sociologie de l’Université Paris Ouest, co-fondateur du laboratoire Sophiapol qu’il a dirigé jusqu’en 2011. Il est aussi le fondateur et directeur de La Revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en sciences sociales). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont, à la Découverte, La Quête de reconnaissance. Nouveau phénomène social total (2006), Anthropologie du don. Le tiers paradigme (Poche, 2007), ou encore Théorie anti-utilitariste de l’action (2009) ; et, aux éditions Le Bord de l’eau, Pour un manifeste du convivialisme (2011).

Stéphane Dufoix est maître de conférences HDR en sociologie à l’université Paris Ouest, directeur-adjoint du laboratoire Sophiapol. Il est l’auteur de Les Diasporas, Paris, PUF, 2003 et de Les mots de l’immigration (avec Sylvie Aprile), Paris, Belin, 2009. Il a co-édité L’esclavage, la colonisation, et après…, Paris, PUF, 2005 (avec Patrick Weil), ainsi que Loin des yeux, près du coeur. Les États et leurs expatriés, Paris, Presses de Sciences-Po, 2010 (avec Carine Guerassimoff et Anne de Tinguy). Il a récemment publié La dispersion. Une histoire des usages du mot diaspora (éditions Amsterdam, 2012).

 

Table des matières

Introduction : Le moment global des sciences sociales, par Alain Caillé et Stéphane Dufoix

I / Mutations disciplinaires

1. Les naissances académiques du global, par Stéphane Dufoix
2. Histoire globale, histoires connectées, par Romain Bertrand
3. Une géographie postbraudelienne, par Christian Grataloup
4. Problèmes et perspectives de l’histoire globale de l’environnement depuis 1990, par John McNeill
5. Les espaces enchevêtrés du « tournant global », par Ludger Pries
6. Tricot français ou mailles anglaises, par Juliet J. Fall
7. Rééquilibrer les comptes, par Paul Kennedy

II / De quelques mutations d’objet

8. Les tribulations de la religion, par Peggy Levitt
9. Territoire, autorité, droits : nouveaux assemblages, par Saskia Sassen
10. Conflits environnementaux et régulation multiniveaux, par Franck Poupeau
11. La religion à l’ère de la mondialisation, par François Gauthier

III / Théories de la globalisation entre réalités et idéaux

12. La « globalisation » capitaliste et la classe capitaliste transnationale, par Leslie Sklair
13. Remettre la mondialisation à sa juste place, par Jonathan Friedman
14. Un « nous » sans « eux », par Jacques Lévy
15. Les démocraties globales postmodernes, par Jan Aart Scholte

IV / Re-fonder, re-penser, ré-organiser les sciences sociales

16. Penser global et monter en généralité, par Michel Wieviorka
17. Face au multiversalisme scientifique, par Michael Kuhn
18. Lire le tournant global, par Gayatri Chakravorty Spivak
19. Le global turn entre philosophie et sciences sociales, par Francesco Fistetti
20. L’Essai sur le don, un texte pionnier de la critique décoloniale, par Paulo Henrique Martins

Conclusion : L’effet méta-disciplinaire du tournant global en science sociale, par Alain Caillé

 

Informations techniques:
Éditeur : éditions La Découverte
Collection : SH/Bibliothèque du MAUSS
Date : 21 février 2013
ISBN : 9782707164377
Dimensions : 135 * 220 mm
Nb de pages : 448
Prix : 32 €

 

Voir aussi :
L‘émission La suite dans les idées, de Sylvain Bourmeau sur France Culture, du 9 mars 2013,  consacrée à l’ouvrage. En présence  d’Alain Caillé et Romain Bertrand.

– Pascal Décarpes, « Alain Caillé, Stéphane Dufoix (dir.), Le tournant global des sciences sociales », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2013, mis en ligne le 20 mars 2013, consulté le 18 juillet 2013. URL : http://lectures.revues.org/11035

– Alain Caillé et Stéphane Dufoix, « Le moment global des sciences sociales », Revue du MAUSS permanente, 11 mars 2013 [en ligne]. http://www.journaldumauss.net/spip.php?article965

– “Mondialisation : Le tournant global des sciences sociales”, dossier coordonné par Stéphane Dufoix, in Sciences humaines, “Les grands dossiers”, n° 31, juin-août 2013.

– Laurent Testot, “Réfléchir au sens du global”, Histoire globale, le blog, 19 mars 2013

 

Dans la presse :
Alternatives économiques, n° 324, mai 2013

 

 

 

Nouvelle publication : “Où est passée la critique sociale ?” par Philippe Corcuff

Une contribution anticapitaliste, altermondialiste, écologiste et libertaire au renouvellement des pensées critiques, au carrefour de la sociologie et de la philosophie politique, qui interroge les rapports entre savoirs académiques et savoirs des mouvements sociaux : Où est passée la critique sociale ? Penser le global au croisement des savoirs par Philippe Corcuff. Continuer la lecture de Nouvelle publication : “Où est passée la critique sociale ?” par Philippe Corcuff

Podcasts: séminaire “Les sciences sociales face au global” 2011-2012

 

Enregistrements des séances du séminaire “Les sciences sociales face au global”, organisé par Axel Barenboïm, Stéphane Dufoix et Adèle Momméja (Université Paris Ouest, laboratoire Sophiapol) Continuer la lecture de Podcasts: séminaire “Les sciences sociales face au global” 2011-2012

Séminaire Les sciences sociales face au global : «Médias et mondialisation culturelle» , 10 avril 2012, Paris Ouest

Pour la quatrième séance de l’année nous accueillerons Tristan Mattelart, qui présentera une communication intitulée «Médias et mondialisation culturelle ».

Tristan Mattelart est Professeur en Communication internationale à l’Université Paris 8. Il a notamment dirigé   Piratages audiovisuels, les voies souterraines de la mondialisation culturelle (De Boeck, 2011), Médias, migrations et cultures transnationales(INA – De Boeck, 2007), La mondialisation des médias contre la censure. Tiers Monde et audiovisuel sans frontières (De Boeck, 2002). Continuer la lecture de Séminaire Les sciences sociales face au global : «Médias et mondialisation culturelle» , 10 avril 2012, Paris Ouest

Nouvelle publication: “La dispersion. Une histoire des usages du mot diaspora” de Stéphane Dufoix

 

Présentation:

Les trente dernières années ont vu le mot diaspora prendre une place considérable dans les discours universitaire, politique, juridique et même journalistique. Ces usages contemporains, qui prennent et construisent diaspora comme un terme représentatif de notre époque « globale », occultent l’histoire complexe d’un mot qui a eu au cours du temps des utilisations fluctuantes, voire contradictoires, bien au-delà de son sens initial intimement lié à l’histoire du peuple juif.

La Dispersion est le contraire d’une tentative de définition, c’est une cartographie des usages de diaspora : de l’émergence des différents emplois du mot, de son appropriation par des groupes sociaux différents, de son succès croissant. C’est l’occasion d’un voyage de plus de deux millénaires sur les traces de ce mot, depuis sa création au IIIe siècle avant l’ère chrétienne jusqu’à ses transformations les plus récentes et son entrée dans le lexique des organisations internationales, en passant par sa réinterprétation par les protestants au XVIe siècle, sa reconfiguration par le mouvement sioniste et son adoption par les mouvements noirs-américains au XXe siècle.

Les usages de diaspora, aujourd’hui dispersés tant géographiquement que sémantiquement, ont très peu été questionnés. C’est désormais chose faite, avec ce travail qui replace la question des usages du mot dans le temps long de ses trajectoires complexes.

 

L’auteur:

Stéphane Dufoix est maître de conférences en sociologie à l’Université de Paris-Ouest Nanterre (laboratoire Sophiapol) et membre de l’Institut universitaire de France. Il est l’auteur de Les Diasporas, Paris, PUF, 2003 et de Les mots de l’immigration (avec Sylvie Aprile), Paris, Belin, 2009. Il a co-édité L’esclavage, la colonisation, et après…, Paris, PUF, 2005 (avec Patrick Weil), ainsi que Loin des yeux, près du coeur. Les États et leurs expatriés, Paris, Presses de Sciences-Po, 2010 (avec Carine Guerassimoff et Anne de Tinguy).

 

Informations techniques:
ISBN 978-235480-105-2
21 euros
576 pages
en librairie le 18 janvier 2012

 

Présentation (pdf)

Présentation sur le site de l’éditeur

 

Rencontre avec l’auteur:
le mercredi 7 mars 2012, à partir de 19h00, à la librairie L’arbre à lettres, 62 rue Faubourg Saint Antoine,  Paris 12e
(Invitation à télécharger).

 

Et aussi:
Bonnes feuilles et une recension
par Matthieu Renault (27/02/2012)

Recension de Florence Vychytil-Baudoux sur la Vie des Idées.fr (15/01/2015)