Étiqueté : Feuerbach

Nouvelle publication : Karl Marx, “Les thèses sur Feuerbach”, par Georges Labica

Ce célèbre texte de Marx, rédigé en 1845, est un des plus petits documents philosophiques : soixante-cinq lignes, distribuées en onze « thèses », dont la plus longue compte treize lignes et la plus brève, une ligne et demie. À quoi attribuer sa fortune ?

Journée “Feuerbach. Nouvelles approches”, 14 avril 2014, Paris Ouest

L’objectif de la journée d’étude est de présenter des recherches en cours sur un auteur encore peu étudié en France et qui mériterait de l’être davantage aussi bien en raison de l’influence qu’il a exercée sur la philosophie allemande du XIXe siècle qu’en raison de l’actualité persistante de ses thèmes principaux.

Soutenance de thèse : “Montaigne, Spinoza, Feuerbach : l’homme en question” par Raphaël Chappé, 6 décembre 2013, Paris Ouest

Raphaël Chappé, doctorant à Sophiapol, soutiendra sa thèse intitulée “Montaigne, Spinoza, Feuerbach : l’homme en question” sous la direction de Christian Lazzeri en vue de l’obtention d’un doctorat en philosophie (section CNU : 17 – Philosophie).

Colloque “La réalisation de la philosophie à l’époque du Vormärz”, 17 et 18 février 2012, Paris et Nanterre

Du Congrès de Vienne à l’échec du printemps des peuples, en mars 1848, la vie intellectuelle allemande connaît une effervescence particulière. Les grandes philosophies qui se sont construites pour dépasser Kant, avec Schelling, Fichte et Hegel, autorisent bon nombre de penseurs allemands à considérer l’Allemagne comme étant philosophiquement en avance sur son temps, ou tout au moins à la pointe de la modernité.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search