Étiqueté : émancipation

Séminaire « Atelier critique », 2ème séance, 15 janvier 2015, CNAM, Paris

Le cycle « Atelier critique » présente des travaux d’un intérêt particulier du point de vue de la critique : ouverture à de possibles émancipatoires (comme C. Laval), attachement à un dispositif social, à un enjeu particulier (I. Bruno et E. Didier, R. Keucheyan, A. Feenberg ), interrogation des concepts ou auteurs-clés de la critique (F. Tarragoni, K. Genel).

Conférence d’Erik Olin Wright, « Défier (et peut-être transcender) le capitalisme à travers les « utopies réelles » », 9 janvier 2015, 10h, LabTop-Cresppa, Paris 17e.

Tandis que le capitalisme est devenu plus destructeur des vies de chacun-e et de la santé de l’environnement, il apparaît à la plupart des gens comme une force de la nature inaltérable. Les espérances social-démocrates de dompter le capitalisme en neutralisant ses effets néfastes grâce à des régulations étatiques décisives ont été sapées par la mondialisation et la financiarisation du capital. Les ambitions révolutionnaires de destruction du capitalisme à travers une prise et une rupture du pouvoir d’Etat, une dissolution coercitive des institutions capitalistes et leur remplacement par une alternative émancipatrice manquent quant à elles de crédibilité. Est-ce que ce sont là les seules logiques de transformation ? Il pourrait bien y avoir une voie différente qui pointe au-delà du capitalisme : éroder ce dernier en construisant des alternatives émancipatrices dans les espaces et les fissures des économies capitalistes elles-mêmes et lutter pour défendre et étendre ces espaces.

Journée-débat, « Politiques du bonheur », 22 novembre 2014, Théâtre de Chaillot

Le Théâtre de Chaillot organise une journée en compagnie d’artistes, chercheurs et écrivains, qui pensent le monde d’aujourd’hui et puisent leur inspiration et leurs questionnements dans la politique, la philosophie ou encore la psychanalyse. Moments artistiques – chansons, films ou impromptus – rythmeront cette journée.

Nouvelle publication : Revue Cités, n° 59 : « Marx politique »

Les conséquences du capitalisme et les impasses dans lesquelles il conduit l’humanité par sa logique prédatrice et destructrice nous font obligation de repenser l’alternative politique pour le XXIème siècle. En ce sens, renouer avec la « politique de Marx » n’est pas rester accroché à un ensemble de dogmes, mais réinventer une nouvelle idée de la révolution et de l’émancipation.

Séminaire “Les conceptions contemporaines de la domination III”, 3e séance : Katia Genel, 7 janvier 2014, Paris Ouest

La prochaine séance du séminaire “Les conceptions contemporaines de la domination”, qui  se  poursuit  pour  cette  troisième  année,  accueillera Katia Genel. Elle donnera une conférence à propos de son livre Autorité et émancipation. Horkheimer et la Théorie critique.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search