Catégorie : Pratiques et politiques des corps

Séminaire Lasco/Sophiapol/Sef, 7e séance : Vincent Rubio, 20 avril, Paris Nanterre

Cette communication propose une première mise à plat des données recueillies auprès de 34 clients d’hommes proposant des prestations sexuelles rémunérées sur internet. Considérant que les comportements sexuels ne prennent sens qu’à l’aune d’un entour sociologique global, il s’agira notamment de mettre en correspondance les prises de risques ayant lieu au cours des rencontres tarifées – en particulier les pénétrations anales non protégées – avec la manière dont la relation entre client et escort est investie par chacun des protagonistes.

Nouvelle parution : La concurrence des sentiments. Une sociologie des émotions, par Julien Bernard

Devenue une science à part entière incontournable dans les pays anglo-saxons, la “sociologie des émotions” est aujourd’hui un enjeu de premier plan pour les sciences sociales. Nos systèmes de communications ont évolué au point de devenir centraux dans la vie de chacun et nous sommes désormais inscrits dans une “société émotionnelle” pour une longue durée où désormais les sentiments devenus valeurs marchandes se font concurrence bien au-delà de nos personnes.

Appel à communications : « Approches socio-économiques de la sexualité », Lille, octobre 2017

La sexualité est une forme d’échange social qui relève du symbolique, du politique, du juridique… mais aussi – et c’est ce qui nous intéresse ici – de l’économique. Ce colloque vise donc à discuter des travaux en sciences sociales qui examinent les rapports entre la sexualité et l’économie.

Nouvelle parution : Corps en péril, corps miroir. Approches socio-anthropologiques, sous la direction de Philippe Combessie

Cet ouvrage tend un miroir à facettes multiples, devant lequel chacun peut s’interroger sur son propre rapport au corps, saisi par des injonctions souvent contradictoires : individualisation croissante d’un côté, tendance à l’uniformisation de l’autre. L’articulation entre sociologie et anthropologie engage une dynamique réflexive qui permet de mettre en lumière à la fois les souffrances et les marges de manœuvre des acteurs.