Catégorie : Publications Sophiapol

Revue Sciences Humaines : « On ne naît pas fan, on le devient », par Gabriel Segré

On ne devient pas fan du jour au lendemain. Pourtant nombreux sont ceux qui évoquent à la fois un « coup de foudre », un « choc », une « révélation », un « flash », ou une césure, une renaissance, comme s’il y avait un avant et un après la découverte de l’objet. Attribuée au hasard, la rencontre est souvent présentée comme un moment fondamental et fondateur d’une nouvelle existence.