Nouvelle publication : Cornélius Castoriadis, “Ecrits politiques 1945-1997. La Question du mouvement ouvrier”, tomes 1 et 2

Présentation (par l’éditeur):

Économiste, philosophe, psychanalyste, Castoriadis fut tout cela, certes, mais les textes rassemblés ici n’ont de rapport que très indirect avec la production ordinaire des praticiens de ces trois disciplines. Ils n’entretiennent, soulignons-le, aucun rapport avec la «politologie», la «sociologie» ou la «soviétologie».

À vrai dire, il semblerait que nous ne disposions plus de mot immédiatement intelligible pour désigner ceux qui réfléchissent sur la société et veulent, en dehors de tel ou tel cadre établi, l’influencer de façon plus ou moins directe. C’est pourtant ce que faisaient très exactement, parmi tant d’autres, les auteurs du Prince, du Deuxième traité du gouvernement civil ou du Manifeste communiste. Dans ces œuvres, nous ne voyons plus désormais que des « classiques » de certaines disciplines, de leur préhistoire plutôt, puisque celles-ci seraient parvenues de nos jours à une mystérieuse maturité. Mais on oublie en général que si ces ouvrages ont valu à leurs auteurs d’entrer dans des traités universitaires et savants, c’est, pour ainsi dire, faute de mieux : ils auraient préféré de beaucoup gagner d’autres batailles. Celles, justement, qui les poussèrent à prendre la plume. Écrivain politique est sans doute le terme le plus juste pour ce genre d’auteurs, du moins pour une partie de leur œuvre, et c’est également celui qui convient le mieux à Castoriadis.

Cette édition des écrits politiques de Cornelius Castoriadis – écrits tous animés par une volonté de transformation radicale de la société–, n’est aucunement une simple reprise des ouvrages publiés dans la collection « 10/18 » entre 1973 et 1979. Tout d’abord, elle est enrichie de l’essentiel des interventions politiques de l’auteur jusqu’à sa mort en 1997, articles ou entretiens, et bien entendu le livre Devant la guerre. De nombreux inédits ont été ajoutés, notamment les parties suffisamment achevées de deux ouvrages non publiés, Illusion et vérité politiques (1978-1979) et le deuxième volume de Devant la guerre (1981-1983), ainsi que quelques éléments d’un volume prévu dans le « plan de la publication » en « 10/18 », La Dynamique du capitalisme, que Castoriadis n’a pu terminer mais auquel il a travaillé pendant une trentaine d’années.

Myrto Gondicas, Pascal Vernay et Enrique Escobar ont assuré ce travail colossal d’édition dont la finalité est de permettre au lecteur de percevoir le mouvement du travail de réflexion de Castoriadis à travers ses différentes étapes. De fait, un classement nettement chronologique, tempéré par quelques considérations d’ordre thématique, a prévalu, sans pour autant trahir la volonté profonde de l’auteur : tenter d’insérer ce qu’il y a de plus vivant dans ces textes dans un débat actuel, et donc essayer de rendre leur abord et leur
intelligence plus aisés, fût-ce au prix de quelques aménagements.

 

Cornelius Castoriadis, Écrits politiques 1945-1997, I et II. La Question du mouvement ouvrier, édition préparée par Enrique Escobar, Myrto Gondicas et Pascal Vernay

TOME I :

I. L’EXPÉRIENCE DU MOUVEMENT OUVRIER, 1
Sartre, le stalinisme et les ouvriers (1953)
Réponse au camarade Pannekoek (1954)
Postface à la « Réponse » et documents (1953, 1974)
Les grèves sauvages de l’industrie automobile américaine (1956)
Les grèves des dockers anglais (1956)
Les ouvriers face à la bureaucratie (1956)
Les grèves de l’automation en Angleterre (1956)
Bilan, perspectives, tâches (1957)
Comment lutter ? (1958)

II. LA SITUATION FRANÇAISE

¬ Mendès France : velléités d’indépendance et tentatives de rafistolage (1954)
¬ Les élections françaises (1956)
¬ La situation française (1957)
¬ Perspectives de la crise française (1958)
¬ Tract du 27 mai 1958 (1958)
¬ Crise du gaullisme et crise de la « gauche » (1961)

ANNEXES

La situation française et la politique du PCI (1947)
Phénoménologie de la conscience prolétarienne (1948)
Le parti révolutionnaire (1949)
La direction prolétarienne (1952)
Postface au « Parti révolutionnaire » et à « La direction prolétarienne » (1949, 1952, 1974)

Informations techniques:
Editeur : Éditions du Sandre
Date de parution : septembre 2012
Nombre de pages : 422 pages
ISBN: 978-2-35821-081-2
Prix : 32 euros

 

TOME II :

I. LE CONTENU DU SOCIALISME

Sur le contenu du socialisme, I (1955)
Sur le contenu du socialisme, II (1957)
Ce que signifie le socialisme (1961)
Annexe
Sur le programme socialiste (1952)

II. L’EXPÉRIENCE DU MOUVEMENT OUVRIER, 2

Sur le contenu du socialisme, III : la lutte des ouvriers contre l’organisation de l’entreprise capitaliste (1958)
Bilan (1958)
Note sur Lukacs et Rosa Luxembourg (1958)
Prolétariat et organisation, I (1959)
Prolétariat et organisation, II (1959)
Ce qui est important (1959)
Les classes sociales et M. Touraine (1959)
Les élections anglaises (1959)
La signification des grèves belges (1961)

III. LE MOUVEMENT RÉVOLUTIONNAIRE SOUS LE CAPITALISME MODERNE

Le mouvement révolutionnaire sous le capitalisme moderne (1959-1961, 1965, 1974)
Appendices à la première édition anglaise (1965)
Introduction à l’édition anglaise de 1974

Informations techniques :
Éditeur : Éditions du Sandre
Date de parution : septembre 2012
Nombre de pages : 578 pages
ISBN : 978-2-35821-082-9
Prix : 32 euros

 

A paraître :
LA SOCIÉTÉ BUREAUCRATIQUE, tome III (en 2013)
DEVANT LA GUERRE ET AUTRES ÉCRITS, tome IV (en 2013)
SUR LA DYNAMIQUE DU CAPITALISME ET AUTRES TEXTES, suivi de L’IMPÉRIALISME ET LA GUERRE, tome V (en 2014)



Citer ce billet
Delphine Mondout (2012, 9 octobre). Nouvelle publication : Cornélius Castoriadis, “Ecrits politiques 1945-1997. La Question du mouvement ouvrier”, tomes 1 et 2. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uh0w

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.