Séminaire “Chantiers de l’écologie politique”, 1ère séance, 19 octobre 2012, Paris Ouest

Ce séminaire a pour ambition d’offrir un espace de réflexion et de discussion pluridisciplinaire sur les enjeux de la crise écologique. L’appréhension de cette crise exige en effet l’apport de toutes les sciences humaines et sociales – philosophie, histoire, sociologie, économie – comme des ressources fabulatoires de la fiction.

L’objectif sera d’analyser collectivement, voire de participer à l’élaboration de problématisations pouvant donner une prise sur cette crise, notamment en ce qui concerne l’intrication cruciale des enjeux écologiques et sociaux. Par contraste avec l’orientation éthique de la philosophie environnementale traditionnelle, ce séminaire vise à inscrire ces débats au sein de la pensée sociale et politique actuelle, et cherchera à parcourir la zone de contact entre nature et société dans toutes ses dimensions.

La première année de ce séminaire s’ouvrira sur un état des lieux de cette crise : état des lieux sur le nucléaire, état des lieux des mobilisations politiques à travers le mouvement de la justice environnementale ; mais aussi état des lieux en histoire de l’environnement comme en sociologie animale. Cette volonté de travailler avec des travaux récents ne nous empêchera évidemment pas de faire retour régulièrement sur des problématisations plus anciennes qui nous semblent toujours pertinentes.

L’approche choisie sera donc fortement orientée par des objets, c’est-à-dire par des enquêtes empiriques, des propositions conceptuelles et politiques comme des œuvres de fiction, toutes cherchant, par différents médiums, à répondre de cette situation.

La 1ère séance sera consacrée à la question de la justice environnementale autour de la parution du livre d’Emilie Hache, Ecologie politique. Cosmos, communautés, milieux (Ed. Amsterdam, 2012).

Texte pour la préparation de la première séance

 

Dates :
Tous les 3ème vendredi du mois, 14h-16h

Lieu :
Université Paris Ouest – Nanterre – La Défense
bâtiment D, salle 201b (sauf le 16 novembre : bâtiment E, salle 108)
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

Organisateurs :
Emilie Hache
(Université Paris Ouest, Sophiapol)
Pierre Charbonnier (CNRS/LIER)

 

Calendrier :

19 octobre 2012, 14h-16h
Autour du livre dirigé par É. Hache (Éd. Amsterdam), Écologie politique. Cosmos, communautés, milieux
Séance animée par Emilie Hache (Université Paris Ouest)
Discutant : Fabrice Flipo

16 novembre, 14h-16h (salle E108)
Autour du livre de F. Guattari, Qu’est-ce que l’écosophie ?, Éd. Lignes
Séance animée par Nicolas Prignot (Université Libre de Bruxelles, GECo)
Discutant : Tanguy Le Cannu

21 décembre, 14h-16h
Mathieu Potte-Bonneville (ENS Lyon, sous réserve) et Isabelle Stengers (ULB, GECo) : Fabuler notre avenir. Science fiction et écologie

18 janvier 2013, 14h-16h
Michael Löwy (EHESS/CEIFR) : Utopie et crise. De Bloch à l’écosocialisme
Discutante : Émilie Hache

15 février, 14h-16h
Fabien Locher (EHESS) : Écrire l’histoire environnementale. Récits et politique
Discutant : Pierre Charbonnier

15 mars, 14h-16h
Pierre Charbonnier (CNRS/LIER) et  Yannick Barthe (CNRS/CSI) : La fin du nucléaire ?

19 avril, 14h-16h
Fabrice Flipo (Télécom Ecole de Management/ETOS) et Christophe Bonneuil (CNRS/Centre A. Koyré) : Donner un prix à la nature

17 mai, 14h-16h
Autour du livre de S. Mouret, Élever et tuer des animaux (Éd. PUF Le monde), avec l’auteur
Discutante : Catherine Rémy (CNRS/LIER)

 

 

 

Télécharger l’affiche

 

 

 

Crédits photographiques : Shek Graham, Bush Fire at Port Smith (2006) ; MOrBCN, Containers at the Barcelona harbor (2008)

 


1 réponse

  1. 04/10/2012

    […] Toutes les informations pratiques, le programme, ainsi que les textes discutés lors des séances, sont accessibles sur le site du Sophiapol. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.