Séminaire 2011-2012 “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, 31 mai 2012, EHESS

Cette séance du séminaire “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, sera le  dernier volet de  “Faire et défaire la totalité”. Elle accueillera Paola Berenstein Jacques (Professeur à la Faculté d’Architecture de l’Université Fédérale de Bahia) et Philippe Gervais-Lambony (Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense).

 

Date :
Jeudi 31 mai 2012, 9h-13h00.

Lieu:
EHESS, salle M. et D. Lombard
96  bd Raspail
Paris 6e
Métro : Notre Dame des Champs (ligne 12)

Organisation:
Michel Agier
 (EHESS) avec Alessia de Biase (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville) et Anne Raulin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

 

Programme:

“Faire et défaire la totalité 2/2”

Paola Berenstein Jacques (Professeur à la Faculté d’Architecture de l’Université Fédérale de Bahia)
« Tropicália versus Brasília: la tension entre populaire et moderne au Brésil »

Philippe Gervais-Lambony (Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
« Quartiers d’Ekurhuleni (Afrique du Sud) : à la recherche de la ville perdue »

 

A lire:
Paola Berenstein Jacques, Les favelas de Rio : un enjeu culturel (L’Harmattan, 2001) et Esthétique des favelas (L’Harmattan, 2003).
Philippe Gervais-Lambony, Territoires citadins, Quatre villes africaines (Belin, Mappemonde, 2003) et L’Afrique du Sud (Le Cavalier Bleu, Collection Idées Reçues, 2009).

Voir aussi:
Le programme des séances précédentes sur le site  de l’EHESS.

 



Citer ce billet
Delphine Mondout (2012, 30 mai). Séminaire 2011-2012 “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, 31 mai 2012, EHESS. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugzx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.