“Marx, l’horizon du monde”, France culture, 19 mai 2012

L’émission  Une Vie, Une oeuvre du 19 mai prochain diffusée sur France culture sera consacrée à Karl Marx. Plusieurs membres du Sophiapol, Jacques Bidet, Christian Laval et Frédéric Monferrand, y interviendront.

Date:
samedi 19 mai 2012, 16h-17h

 

Présentation par France Culture:

1841, Karl Heinrich Marx [1818-1883] devient docteur en philosophie après une thèse sur Démocrite et Epicure. Le 2 septembre, Moses Hess écrit à un ami écrivain (Berthold Auerbach) : « C’est un homme qui a fait sur moi une impression extraordinaire, bien que nous ayons le même champ d’études ; tu peux t’attendre à faire la connaissance du plus grand et peut-être même du seul vrai philosophe actuellement vivant. Bientôt, lorsqu’il se manifestera publiquement par ses ouvrages et ses cours, tous les yeux d’Allemagne seront tournés vers lui […] Le Dr Marx, c’est ainsi que s’appelle mon idole, est un tout jeune homme, âgé tout au plus de 24 ans, qui donnera le coup de grâce à la religion et à la politique médiévales. Il joint à l’esprit philosophique le plus profond et le plus sérieux l’ironie la plus mordante ; représente-toi Rousseau, Voltaire, Holbach, Lessing, Heine et Hegel, je ne dis pas rassemblés, mais confondus en une seule personne ».

En réalité le docteur Marx sera conduit bien au-delà des frontières de l’Allemagne, à Paris, Bruxelles, Londres où il passe la majeure partie de sa vie d’exilé, avant qu’un dernier voyage ne le conduise à Alger. Non seulement juriste et philosophe, mais économiste et critique de l’économie politique, sociologue du travail, militant révolutionnaire et père d’une famille bourgeoise qui échappa à la misère grâce à l’amitié d’Engels. Quelques mois avant que ne se noue leur amitié, Engels écrit déjà, en 1842 (dans Le triomphe de la foi) : « Mais qui s’avance ainsi plein de fougueuse impétuosité ? C’est un noir gaillard de Trèves, un monstre déchaîné. D’un pas bien assuré, il martèle le sol de ses talons et dresse plein de fureur les bras vers les cieux, comme s’il voulait saisir la voûte céleste pour l’abaisser vers la terre. Il frappe avec rage et sans arrêt de son poing redoutable, comme si mille démons l’empoignaient aux cheveux. ».

Avec :
Isabelle Garo
, philosophe, professeur au lycée Chaptal (Paris), présidente de la GEME (Grande édition des œuvres de Marx et d’Engels en français)

Jean-Pierre Lefebvre, germaniste et traducteur, professeur de littérature allemande à l’ENS Ulm, traducteur du livre 1 du Capital (PUF) et producteur avec Yves Duroux d’un Atelier de Création radiophonique en 1983 « Marx, dernier voyage, dernier retour » (France Culture)

Jacques Bidet, philosophe, professeur émérite à l’Université Paris-Ouest, directeur honoraire d’Actuel Marx, président du Congrès Marx International

Frédéric Monferrand, doctorant à l’Université Paris-Ouest, prépare une thèse sur Marx sous la direction de S. Haber.

Pierre Dardot, philosophe, et Christian Laval, sociologue, auteurs de Marx, prénom : Karl (Gallimard, mars 2012)

Ainsi que des lectures de la correspondance de Marx (Ivan Cori et Lucile Commeaux)

 

Revue de presse (sélection) :
Serge Audier “Invasion marxienne”, Le Monde, supplément Livres, 6 avril 2012
Philippe Petit, “Pourquoi Marx redevient capital”, Marianne 2, 26 mars 2012

 

Publications récentes :
Jacques Bidet, L’ÉTAT-monde. Libéralisme, socialisme et communisme à l’échelle mondiale, Paris, PUF, 2011
Pierre Dardot et Christian Laval, Marx, Prénom : Karl, Paris, Gallimard, 2012 (à noter : une rencontre avec les auteurs aura lieu à la Librairie de Paris, mardi 22 mai)
Christian Laval, Marx au combat, éditions Le Bord de l’eau, 2012

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search