Journée d’études de l’Ecole doctorale E.O.S., “Le travail dans la mondialisation”, 11 juin 2012, Ecole des mines, Paris

 

L’Ecole doctorale (ED 396) Economie, Organisations et Société (E.O.S), organise sa journée d’étude annuelle sur le thème du travail dans la mondialisation : les mutations contemporaines du salariat.

 

Date:
Lundi 11 juin 2012

Lieu:
Mines Paris Tech
salles V 115, V 116
60, boulevard Saint Michel
Paris 6e
Comment venir?

Le travail dans la mondialisation :
Les mutations contemporaines du salariat

 

 Présentation

Si l’on peut discuter la présentation du travail comme une « valeur », il est hors de doute qu’il occupe, sous la forme du salariat, une place centrale dans les sociétés contemporaines fondées sur l’économie de marché. Producteur de valeur, il y est aussi le fondement de l’identité sociale.

Ces dernières décennies présentent à cet égard des mouvements et des recompositions apparemment contradictoires : d’un côté, se poursuit, dans les pays industrialisés, un mouvement séculaire de diminution du temps de travail salarial, que la persistance, depuis plusieurs décennies, d’un chômage de masse semble imposer ; de l’autre, la crise économique récente suscite un discours de « remise au travail », dans un contexte international où les pays émergents, peu regardant sur la durée du travail (et la législation du travail en général), prennent une place de plus en plus importante dans l’économie mondiale. Dans ce contexte, les Etats sociaux nés du new deal, semblent devenus impuissants à gérer ce salariat en voie de mondialisation. Par ailleurs, de nouvelles questions telles que la santé au travail ont pris ces dernières années une place croissante, et là encore, il peut sembler contradictoire de constater que l’évolution vers une économie de l’information et du service ne s’est pas traduite par une diminution de la pénibilité physique du travail ; tout juste celle-ci s’est-elle déplacée, comme le montre l’apparition de nouvelles pathologies (stress, harcèlement, dépression…).

C’est à ces questions que sera consacrée la prochaine journée d’études de l’école doctorale « Economie, Organisations, Société ». L’objet « travail » sera envisagé sous ses multiples aspects. On s’intéressera aux mutations de ses formes techniques et organisationnelles depuis le XIXe siècle, mais aussi à la composition sociale du salariat, et notamment aux questions de genre et d’âge, sans négliger la dimension subjective du vécu du travail. On prendra aussi en considération la dimension internationale ces questions, sans se limiter aux pays industrialisés.

Comme les années précédentes, cette journée d¹études comprendra de six à huit interventions émanant de jeunes docteurs, démographes, économistes, gestionnaires, historiens et sociologues, issus des différents laboratoires de recherche qui composent l’école doctorale, à l’Université de Paris Ouest et à Mines Paris Tech. Elles seront discutées par un chercheur «confirmé» appartenant à une discipline différente de celle du docteur. Notre souhait est de favoriser l’échange, tant entre générations qu’entre disciplines et de mettre ainsi en lumière les thématiques transverses qui caractérisent notre école doctorale.

 

 Programme

9h30 : Présentation de la journée (François Vatin)

9h45 : Alina Toader (CERPOS) : Diversité d’itinéraires professionnels. Influences de l’immigration en France et spécificités de genre.
Discutant : Jean-Claude Sardas

10h30 : Yves Lacascade (SOPHIAPOL) : Le difficile accès à l’âge d’homme des fils de travailleurs immigrés algériens dans un quartier désurbanisé d’une petite ville désindustrialisée du nord de la France au tournant du nouveau siècle.
Discutante : Johanna Etner

11h15 : pause

11h30 : Marie-Rachel Jacob (CEROS): Entre travail et organisation : les individus en action dans l’entreprise. Une enquête sur la collaboration entre salariés et travailleurs extérieurs dans une grande entreprise.
Discutant : Ludovic Tournès

12h15 : Nicolas Castel (IDHE) : La smicardisation du salaire ou la décélération de la valeur sociale du travail : le cas des centres d’appels.
Discutant : Jean-Philippe Denis

13h-14h : Déjeuner

 

14h : Jérôme Pelletier (IDHE) : La place des femmes dans la modernisation de l’agriculture en loir et cher de la libération au début des années 80. (hist soutenue 2010)
Discutant : Blanche Segrestin

14h45 : Clara Alvarez (LADYSS) : Portrait socio-politique des petits cultivateurs de coca et pavot. Témoignage de réalité quotidienne des départements de Nariño, Putumayo et Caquetá (Colombie) dans la période 1998-2006.
Discutante : Anne Raulin

15h30 : Laure Machu (IDHE) : Les conventions collectives du Front populaire. Construction et pratiques du système français de relations professionnelles.
Discutant : Patrick Cingolani

16h15 : Emmanuel Coblence (Mines Paris Tech) : Organiser le « travail de l’art » ? Les musées entre réformes managériales et relectures des collections.
Discutant : François Vatin

17h : Conclusion de la journée (François Vatin)

 

Télécharger le programme détaillé de la journée.

Si vous souhaitez assister à l’événement, veuillez remplir le bulletin d’inscription et le joindre à Isabelle Tripet avant le 6 juin 2012 à l’adresse suivante: isabelle.tripet@u-paris10.fr


1 réponse

  1. 07/06/2012

    […] Pour en savoir plus : http://sophiapol.hypotheses.org/8814 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search