Nouvelle publication : Cahiers Castoriadis n°7, Socialisme ou Barbarie aujourd’hui, sous la direction de Sophie Klimis, Philippe Caumières et Laurent Van Eynde

L’histoire du groupe «Socialisme ou Barbarie» ressemble à celle de toutes les avant-gardes : extrêmement isolé durant son existence (1949-1967), il est devenu quasi-mythique aujourd’hui sans que son apport théorique soit mieux connu. Ses analyses de la bureaucratie n’ont guère été lues par les courants de la gauche critique, et s’il a influencé la mise en cause du marxisme dans le champ intellectuel français à la fin des années 1970, c’est au prix d’une dénaturation profonde de ses idées dans la mesure où elle n’avait comme objectif que de dénoncer le totalitarisme communiste, passant sous silence ses critiques du capitalisme.
S’il paraît impossible de saisir la part exacte qui revient à Castoriadis dans ces influences, du moins peut-on cerner son apport comme penseur original en tâchant de prendre la mesure des spécificités de son oeuvre par opposition à celles de ceux qui l’ont côtoyé. Une chose, en effet, est l’accord sur l’analyse des systèmes bureaucratiques – qu’ils soient staliniens ou capitalistes -, une autre les propositions concrètes et les affirmations positives que l’on peut en tirer.

Un des objectifs de ce Cahier n°7 est de contribuer à permettre à chacun de mesurer ce que fut réellement leur importance.

 

Table des matières

Avant-propos: “Castoriadis sur l’agora philosophique. L’influence de Socialisme ou Barbarie sur la pensée française de l’après-guerre”,  par Philippe Caumières.

Première partie. Analyses.
“Révolutionnaires et réformistes face au marxisme”, par Bernard Quiriny.
“Le désordre contre l’organisation: sur les divergences théoriques entre Lefort et Castoriadis à l’époque de Socialisme ou Barbarie”, par Antoine Chollet.
“Socialisme ou Barbarie et la philosophie du différend chez J.F. Lyotard”, par Amparo Vega.
“Retour critique sur Socialisme ou Barbarie. Repenser la perspective d’émancipation”, par Fabien Delmotte.
“Castoriadis et Ellul: quelle technique pour le projet d’autonomie?”, par Patrick Marcolini.

Deuxième partie. Témoignages.
“Militer”, par Daniel Ferrand.
“Le groupe Socialisme ou Barbarie. Notes sur une expérience personnelle”, par Daniel Blanchard.
“Socialisme ou Barbarie et les femmes”, par Helen Arnold.
“Sur l’influence de Socialisme ou Barbarie et, inévitablement, sur Castoriadis”, par Enrique Escobar.

 


Informations techniques:
réf : G133 – 2012 (240 pages)
Publications des Facultés universitaires Saint-Louis
ISBN : 978-2-8028-0208-2.
38 €



Citer ce billet
Fabien Delmotte (2012, 26 mars). Nouvelle publication : Cahiers Castoriadis n°7, Socialisme ou Barbarie aujourd’hui, sous la direction de Sophie Klimis, Philippe Caumières et Laurent Van Eynde. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugyu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.