Colloque international, “L’identité nationale à l’épreuve des identités culturelles en Allemagne, en France et au Royaume-Uni : une approche critique”, 15-16 mars 2012, Paris

La question de « l’identité nationale », en lien avec celle de l’intégration des groupes minoritaires, a pris de l’ampleur dans le débat politique à partir de la seconde moitié du XXe siècle en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Dès les années 1960, ces trois pays ont par ailleurs mis en place un contrôle des flux migratoires qui s‟est fortement intensifié avec les événements du 11 septembre 2001. Parallèlement, les débats sur l’intégration des populations immigrées, dont celle des femmes, se multipliaient, et avec eux les interrogations sur les répercussions politiques et électorales des discussions consacrées à l‟immigration et à l’« identité nationale ».

Colloque international, co-organisé par l’IUT Paris Descartes, le GRER-ICT (Université Paris Diderot) et PHILéPOL (Université Paris Descartes).


Lieu:
Université Paris Descartes, Salle du Conseil,
12 rue de l’École de Médecine,
75006 Paris
accès

 

Date:
15 et 16 mars 2012

 

Présentation du colloque

Bien que la question de « l’identité nationale » ait été débattue par la communauté scientifique dès les années 1970, on peut noter un regain d’intérêt pour cette problématique depuis une dizaine d’années chez les responsables politiques, dans les médias et l’opinion publique dans les trois pays concernés, comme les exemples récents suivants le montrent : en 2007, création par le gouvernement français d’un ministère de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement, devenu en 2010 ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration ; en janvier 2006, discours de Gordon Brown devant la Fabian Society sur « Que voulons-nous être ? L’avenir de la britannicité», qui a relancé le débat sur « l’identité britannique » ; en octobre 2010, à Potsdam, dans un discours prononcé devant les jeunes du CDU, dénonciation par Angela Merkel de l’échec de la société multiculturelle en Allemagne.

Le colloque se propose d’interroger les conditions d‟émergence et d’instrumentalisation de la question de « l’identité nationale », et son impact sur les minorités culturelles, dans les trois pays concernés.

Il s’articulera autour de trois axes principaux de réflexion :

1- Les politiques de l’immigration en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. Aujourd’hui, l‟immigration relève des compétences de l’Union européenne (avec les accords de Schengen et le traité d‟Amsterdam) ; il semble cependant difficile pour les pays européens d‟harmoniser leur politique en la matière, chaque pays tendant à suivre son propre agenda politique et à oublier la concertation avec ses partenaires européens. Le colloque permettra d‟interroger les conditions d’émergence de ces politiques et les mécanismes de régulations migratoires mis en œuvre.

2- Les représentations sociales des « identités » française et allemande, et de la « britannicité ». Celles-ci seront étudiées en considérant les débats récents sur « l’identité nationale » qui émergent des médias, des univers de la politique, du monde économique, du monde sportif et des arts.

3- La redéfinition des identités culturelles. L‟objectif de ce troisième axe de réflexion est d’explorer le jeu des interactions complexes entre les personnes migrantes et les communautés d‟accueil, ses variations dans le temps et l’espace, ainsi que les processus par lesquels les identités de groupes – plurielles par définition (régionale, nationale, supranationale, classe sociale, genre, groupe religieux, etc.) -, sont aussi bien imposées de l‟extérieur que créées et modifiées par les groupes culturels minoritaires eux-mêmes.

Programme

Jeudi 15 mars 2012

8h30 : Accueil des participants

9h00 : Ouverture du congrès par

9h30 : Yves Charles Zarka, conférence inaugurale « Qu’est-ce que l’identité nationale ? »

10h15 : Discussion avec la salle

AXE 1 : Les politiques de l’immigration en France, en Allemagne et en Grande-Bretagne,

Politiques d’intégration nationale et « valeurs identitaires »,

Président de séance : Michel Prum (GRER-ICT, Université Paris Diderot)

  • 10h30 : Eva Segura (Université Paris Descartes, PHILEPOL/ GEPECS), « Reconnaissance et identité nationale »
  • 10h50 : Julien Guillaumond et Dana Martin (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand II), « Langue, culture, identité – la naturalisation des étrangers en Allemagne, en France et au Royaume-Uni aujourd’hui »
  • 11h10 : Myriam Hachimi Alaoui et Janie Pelabay (Université du Havre, Cirtai/Cevipof), « Le contrat français d’Accueil et d’Intégration et les « valeurs de la République » : consolidation du « socle civique » ou affirmation de « l’identité nationale » ?

11h30 : Discussion avec la salle

11h40 : Pause café

Politiques d’intégration en Allemagne, en Ecosse et dans les programmes européens

Présidente de séance : M-A Mattioli (GRER-ICT, IUT Paris Descartes)

  •  11h55 : Cécile PratErkert (Université de Valenciennes), « politiques d’intégration et débats identitaires en Allemagne»
  • 12h15 : Nathalie Duclos (Université de Toulouse II – Le Mirail), « Britishness, Scottishness and the celebration of national days »
  • 12h35 : Joana Ungureanu (Université de Picardie, PIPS) : « Comenius, migration et projets culturels éducatifs de l’Europe »

12h55 : Discussion avec la salle

13h : Pause Déjeuner

AXE 2 : Les représentations sociales des « identités » française et allemande et de la « britannicité

Représentations sociales des « identités » dans les sphères virtuelles, médiatiques et politiques

Président de séance : Markus Messling (DFG, Université de Potsdam, Allemagne)

  • 14h30 : Conférence d’introduction,  Francis Yaiche (Université Paris Descartes,  Gripic-Celsa) « Atomisation et multiplication du « moi » sur les scènes de la réalité et de la virtualité”
  • 15h00 : François Robinet (Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines/ CRIT), « La France et les Français dans le contexte des guerres africaines (1994-2008) : représentations médiatiques, identités culturelles et imaginaire national»
  • 15h20 : Philipp Krämer (Université de Potsdam, Institut für Romanistik, Allemagne), « Luxemburg und die Debatten der ‘nationalen Identität’ im Grossherzogtum und seinen Nachbarländern » (traduction simultanée)
  • 15h55 : Sylvie Toscer-Angot (Université Paris-Est Créteil, GSRL, UMR 8582 EPHE-CNRS) : « Identité nationale et islam en RFA : mythes et réalités »

16h15 : Discussion avec la salle

Représentations sociales de « l’identité nationale » en France

Président de séance : Jean-Louis Georget (CRIA-EHESS, Institut Français d’Histoire en Allemagne, Allemagne)

  •  16h30 : Albin Wagener (Université catholique de l’Ouest) : « Identité et culture : une confusion politique volontaire ? Etude de cas du débat français sur l’identité nationale de 2009»
  • 16h50: Andrew Milne (Université catholique de l’Ouest), « Social Representations of national identity and ‘Frenchness’ : the validity of the civil tests in the evaluation of immigrants’integration »

17h10 : Discussion avec la salle

18h00 : Soirée Film-débat organisée par un groupe d’étudiants de l’IUT, au Cinéma ‘l’Espace St-Michel’, 7 place St-Michel, 75005 Paris : Projection du film documentaire sur les Roms « Tiers Paysage » (52 min), réalisé par Naïs Van Laer et Yasmine Bouagga, présentation par Yasmine Bouagga (10mn). Débat animé par Patrick Williams, directeur de recherche au CNRS

 

Vendredi 16 mars 2012

Représentations sociales des « identités » française et allemande  notamment dans le cinéma et la littérature

Présidente de séance : Florence Binard (GRER-ICT, Université Paris Diderot)

  •  9h30 : Conférence d’introduction : Birgitta Orfali (Université Paris Descartes), « Les Français d’abord » : représentations sociales de l’identité française à travers le discours du Front national »
  • 10h00 : Laurent Dedryvere (Université Paris Diderot), « L’étranger comme bouc émissaire. Représentation de l’altérité ethnique dans les nouvelles et les romans nationalistes allemands en Allemagne et en Autriche (1890-1918) »
  • 10h20 : Frédéric Hervé (Université Paris 1, Centre d’histoire sociale), « La censure cinématographique, petite fabrique de « l’identité nationale » : un exemple de coproduction culturelle entre censeurs et cinéastes en France de 1945 à 1975»

10h40 : Discussion avec la salle

10h50 : Pause café

Représentations sociales des « identités » française, allemande et britannique à travers la presse et des œuvres de fiction cinématographiques ou littéraires

Président de séance : Guillaume Robin (GEPECS, IUT Paris Descartes)

  • 11h05 : Anne-Marie Cornède (Université Paris Descartes, PRISMES, Paris 3 Sorbonne Nouvelle), « Madness of King George de Nicholas Hytmer (1994), roi fou, images d’un empire déclinant et crise constitutionnelle : une nation en quête de son identité »
  • 11h25 : Denis Bousch (UPEC) : « Vers un retour d’une identité prussienne ? Une résurgence culturelle et littéraire en 2011 »
  • 11h45 : Céline Lambert (Université de Franche-Comté, LASELDI) : « A quoi sert « l’identité nationale » chez les éditorialistes de la presse magazine hebdomadaire en France ? »
  • 12h05 : Emna Mrabet (Université Paris 8, EDESTA), « La question identitaire chez les cinéastes issus de l’immigration maghrébine : étayage par l’étude de quelques œuvres de fiction”   

12h25 : Débat avec la salle

12h45 : Pause déjeuner

AXE 3 : Parcours migratoires et repositionnements des identités culturelles

Président de séance : Patrick Williams (LAU-CNRS/IIAC-EHESS)

  •  14h15 : Conférence d’introduction : Angéline Escafré-Dublet (CERI-Sciences Po), Patrick Simon (INED), « Ce qu’il y a derrière l’identité nationale : l’appartenance face à l’altérisation »
  • 14h45 : Kadriye Karagür-Yalçin (Université Bordeaux 3), « Stratégies et identités chez les migrants originaires de Turquie »
  • 15h05 : Leyla Arslan (Science Po, CERI) : « Entre individu et groupe d’appartenance : la création d’une ethnicité ni instrumentale ni symbolique chez les étudiants français issus des immigrations musulmanes »

15h25: Discussion avec la salle

15h35 : Pause café

  •  15h50 : Noria Boukhobza (LISST-CAS, IUFM de Toulouse) :« Les enjeux de la nationalité au cœur des familles d’origine algérienne »
  • 16h10 : Olga Muro Gil (Université Paris Descartes, LAU-CNRS/IIAC-EHESS) : « Générations de la migration à l’aune de l’intégration à la française »

16h30 : Débat avec la salle

Clôture du Colloque

 

Contact:
Marie-Annick Mattioli
courriel :marie-annick [point] mattioli (at) parisdescartes [point] fr

 

Annonce du colloque sur Calenda: « L’identité nationale à l’épreuve des identités culturelles en Allemagne, en France et au Royaume-Uni : une approche critique », Colloque, Calenda, publié le mercredi 22 février 2012

 

 

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Claire Willems (8 mars 2012). Colloque international, “L’identité nationale à l’épreuve des identités culturelles en Allemagne, en France et au Royaume-Uni : une approche critique”, 15-16 mars 2012, Paris. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugyb


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.