Séminaire “Mémoires et usages publics de l’histoire en Europe”, 10 février 2012, Paris

          

Cette séance du séminaire “Mémoires et usages publics de l’histoire en Europe”, consacré cette année aux “Violences, conflits, guerres” aura pour thème “Le « traumatisme » : approches croisées“.

Présentation du séminaire:
Ce séminaire, d’enseignement et de recherche, est commun à l’ISP (Paris Ouest Nanterre-ENS Cachan), au CEE (Sciences Po), au CRIA et au CERCEC (EHESS) et prend la forme de quatre journées d’études, auxquelles contribuent des spécialistes de divers pays européens, notamment allemands. Adossé à un groupe de travail sur la mémoire plus spécifiquement destiné aux étudiants et doctorants, il constitue depuis plusieurs années un lieu de réflexion sur les diverses approches qui constituent la mémoire comme objet des sciences sociales et vise à éprouver leur validité sur des terrains empiriques variés. Une attention tout particulière est portée aux traditions théoriques et à la diversité des disciplines qui ont porté la question de la mémoire, d’une part, à la chronologie et aux enjeux contemporains du phénomène mémoriel en Europe, d’autre part. Il s’agit de mettre au jour les décalages théoriques, de temporalité et d’objets mais aussi les transversalités et la circulation des approches qui constituent la question de la mémoire en Europe, particulièrement en Allemagne et en France.

En 2011-2012, on envisagera plus spécifiquement la mémoire des conflits, des guerres et des violences.

 

Date:
vendredi 10 février 2012, 10h-17h30

Lieu:
Sciences Po – salle Jean Monnet
56 rue Jacob
75006 Paris

Organisation et contact:
Marie-Claire Lavabre ( mlavabre@u-paris10.fr ).

 

Programme:

Le « traumatisme » : approches croisées

10 h – 12h30
Introduction: Marie-Claire Lavabre (CNRS/ISP)

Henry Rousso (CNRS/IHTP)
Histoire, temps présent et traumatisme

Lucette Valensi (EHESS/CHSIM)
L’historien sous le choc. Pour un usage contrôlé de l’anachronisme

Discutante: Sandrine Lefranc (CNRS/ISP)

 

14 h30 – 17h30
Janine Altounian (Essayiste, traductrice /co-responsable des Oeuvres complètes de Freud aux PUF)
Exhumer une trace, faire entendre une voix requiert plusieurs générations

Stéphane Latté (Université de Haute Alsace/GSTE)
De la”psychiatrisation des problèmes sociaux” à la “politique des diagnostics”. Le traumatisme au prisme de ses usages par les associations de victimes

Michaël Werner (CRIA/EHESS)
La question du « traumatisme » dans les sciences sociales allemandes

Discutant: Denis Peschanski (CNRS/ PUF Memory and Memorialization)

Conclusions: Philippe Joutard (EHESS-Université de Provence)

 

Télécharger le programme (pdf)

 

Voir aussi:
Présentation sur le site de l’EHESS

 

 



Citer ce billet
Delphine Mondout (2012, 8 février). Séminaire “Mémoires et usages publics de l’histoire en Europe”, 10 février 2012, Paris. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugxn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.