Nouvelle parution: “La fascination de la planète. L’éthique de la diversité” sous la direction de Soraya Nour Sckell et Damien Ehrhardt

Le numéro 169 des Beiträge zur Politischen Wissenschaft, sous la direction de Soraya Nour Sckell et Damien Ehrhardt est paru.

Présentation de l’éditeur:

La diversité de la nature et des réalisations humaines est devenue une valeur incontestable des sciences naturelles, humaines et  sociales. La diversité de la planète fascine. Elle nous invite aussi à repenser une éthique de la diversité, suite à l’accroissement des menaces sur la biodiversité, à l’uniformisation de la production des biens culturels et à l’hostilité à l’égard de celui qui est perçu comme «différent» de la part d’un «nous» majoritaire qui se considère comme homogène.
Cette éthique de la diversité ne vise pas à «préserver» la diversité, mais à la construire, la produire, la réinventer de manière permanente et créative. Ainsi, la diversité n’est pas comprise comme la différence par rapport à un élément commun. Elle relève de la multiplicité et de la variété naturelle ou humaine, dans laquelle nous vivons en rapport avec tous et avec tout. En somme, il s’agit de la responsabilité qui nous incombe de nous désidentifier, de nous différencier, de nous diversifier nous-mêmes, tout en prenant  conscience, au sein de ce processus, de notre relation indissoluble avec tous les autres êtres naturels et humains.
Cet ouvrage international réunit des auteurs issus de diverses disciplines, comme la philosophie, la musicologie, la psychologie,
les sciences politiques, le droit, la biologie, la physique, la chimie et les nanosciences. Nourri des idées d’Apel, de Bourdieu, de Cassirer, de Darwin, de Deleuze, de Dworkin, de Foucault, de Freud, d’A. von Humboldt, de W. von Humboldt, d’Habermas, de Herder, d’Husserl, de Jonas, de Kandinsky, de Kant, de Levinas, de Lévi-Strauss, de Luhmann, de Marcuse, de Messiaen, de Musil, de Rawls et de Tönnies, cet ouvrage développe une éthique de la diversité dans le champ socio-politique, dans celui des sciences et des arts (et plus précisément dans les domaines des langues, de la littérature, de la musique, de la philosophie et du langage scientifique) et dans celui de la nature.

Informations techniques:

Editeur: Duncker & Humblot
Collection
: Beiträge zur Politischen Wissenschaft
Parution : 2012
Prix :
Print: 78 €, E-Book: 70 €, Print & E-Book:94 €
Nb de pages : 242


Table des matières:

Soraya Nour Sckell et Damien Ehrhardt: Préface

I. La diversité socio-politique
Bernhard Jakl: La diversité empirique et l’unité intellectuelle de la notion des «Modernités multiples»
Diogo Sardinha: L’art de faire un peuple. L’Europe, la nation et la «populace» dans l’Anthropologie de Kant
Matthias Kaufmann: Y a-t-il un droit de l’homme à l’identité culturelle?
Thorsten Fath: L’expérience de la diversité et la crise financière. La crise comme expérience morale
Nuno Miguel Proença: Quelques malaises dans la civilisation: que nous en disent encore Freud et Marcuse?

II. La diversité dans les sciences et les arts
Hugues Schmitt: Esthétique de la diversité dans la nouvelle musique française
Christopher Macann: Critique de la raison monolithique
Bernard Julia: Langues de communication scientifique: Histoire et possibles
Nguyễn Quý Ðạo: Les mots vietnamiens d’origine française, témoins d’une époque
Catrin Misselhorn: La vérité en littérature

III. La diversité dans la nature
Angela Miranda and Agustin Ferraro: Taking Care and Responsibility for the World. Jonas, Heidegger, and the Philosophical Foundations of an Ecological Ethics
Soraya Nour Sckell: Alexander von Humboldt: science et société
Pascal Arnault: Messiaen et la nature
Florence Garnier: Les topoisomérases chez un archaeon hyperthermophile, Sulfolobus solfataricus
Paulo de Jesus: Omne ens est bonum: Vers une radicalisation nécessaire de l’éthique
Abdelkader Souifi: La sociabilité des électrons

Notes sur les auteurs

Index



Citer ce billet
Marion Schumm (2012, 17 février). Nouvelle parution: “La fascination de la planète. L’éthique de la diversité” sous la direction de Soraya Nour Sckell et Damien Ehrhardt. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugxs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.