Séminaire 2011-2012 “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, 2e séance, 19 janvier 2012, EHESS

Cette séance du séminaire “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, deuxième volet de la thématique “Métabolismes urbains” est consacrée à “ce que la ville rejette/reçoit”. Elle accueillera Michel Kokoreff, Ferdinando Fava et Virginie Milliot.

Date :
jeudi 19  janvier 2012, 9h-13h00

Lieu:
EHESS, salle M. et D. Lombard
96  bd Raspail
Paris 6e
Métro : Notre Dame des Champs (ligne 12)

Organisation:
Michel Agier
(EHESS) avec Alessia de Biase (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville) et Anne Raulin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

 

Cette séance est organisée en collaboration avec l’équipe “Anthropologie de la ville : espaces publics, mobilités, urbanités” du LESC UMR 7186.

 

Programme détaillé de la séance:

  “ce que la ville rejette/reçoit”


Michel KOKOREFF (Université Nancy 2): Territoires psychotropiques et marges de la ville

Résumé: Si l’implantation des commerces de drogues illicites dans la ville s’inscrit dans des configurations toujours spécifiques, ces “territoires psychotropiques” présentent des caractéristiques communes, tant dans leur topographie (réelle ou imaginaire) et leurs formes d’organisation sociale que dans les dispositifs de l’action publique et les usages politiques qui leur confèrent un supplément de visiblilité.

Ferdinando FAVA (Université de Padoue): La théorie des ordures, la violence de la ville

Résumé:  L’analyse des dispositifs sémiotiques et socio-institutionnels qui instituent les déchets urbains en marques d’espaces sociaux immondes, dans l’ordre de la représentation publique comme aussi des échanges interindividuels, conduit à interroger à nouveaux frais le rapport entre « espace urbain et violence ».

Virginie MILLIOT (Université Paris Ouest Nanterre La Défense): Les rebuts de la ville marchande

Résumé: Les marchés informels d’objets de récupération qui trouvaient traditionnellement place aux portes de Paris se sont localement développés et démultipliés au cœur même de Paris, depuis 2009. Pour rendre compte de la trajectoire de ce « problème public », nous suivrons la piste des objets. Nous analyserons les rapports que les différents acteurs impliqués dans et autour de ces marchés –biffins, clients, riverains, élus- entretiennent avec ces déchets devenus marchandises. Nous verrons que les différentes réactions suscitées par le glanage et la revente informelle des rebuts de la ville marchande révèlent différents conceptions de l’espace public et de la démocratie urbaine actuellement en tension.

 

Prochaine séance du thème « Métabolismes urbains » :
16 février 2012
Décombres et ruines. Réalités et symboliques de la destruction/reconstruction (avec Anne Raulin, Alessia de Biase, Sophie Brones)

Séances à venir : 15 et 29 mars, 31 mai 2012
(Le 3e et 5e jeudi du mois de 9h à 13h, salle Lombard, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search