Conférence de Shin Abiko : Les sciences sociales et ce qui les conditionne philosophiquement. La lecture japonaise d’Auguste Comte, 5 janvier 2012, Université Paris Ouest

Le Professeur Shin ABIKO de l’Université HOSEI, Tokyo, donnera une conférence à l’Université Paris Ouest Nanterre le jeudi 5 janvier 2012.

Lorsque le Japon moderne, après plus de deux cents ans d’isolement vis-à-vis des nations étrangères, ouvrit sa porte, non seulement aux sciences et aux technologies, mais ce fut également le moment où la philosophie fut introduite. La philosophie fut introduite au Japon sous la forme de la philosophie positive d’Auguste Comte. C’est que les Japonais ont vite et bien vu que la philosophie métaphysique ne servait a rien. Mais en ce cas, pourquoi ne se sont-ils pas contentés d’introduire les sciences et la technologie? Et pourquoi ont-ils voulu, outre cela, connaître la philosophie? Qu’ont-ils vu derrière cette philosophie positive? Il faut se souvenir ici que cette philosophie débouche sur la sociologie et que Comte instaura à la fois la philosophie positive et la sociologie. Par ailleurs, la sociologie comtienne, beaucoup plus étendue que la sociologie d’aujourd’hui, s’avérait en quelque sorte être la Science sociale qui conditionnait toutes les sciences sociales. D’ou la question de savoir quelle est la portée philosophique de cette Science sociale. C’est ce que cette conférence se propose d’éclairer, à travers la lecture japonaise d’Auguste Comte.


Informations:
Jeudi 5 janvier 2012, 17h

Lieu:
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment L, salle 318
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

Contact:
Thierry Hoquet
(thoquet@u-paris10.fr)

 

Affiche en pdf

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search