Séminaire 2011-2012 “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, 1ère séance, 15 décembre 2011, EHESS

Michel  Agier, Alessia De Biase, Anne Raulin feront une présentation du séminaire 2011-2012 “Frontières et mouvements de la ville. Comparaisons internationales en anthropologie urbaine”, du programme, des thèmes abordés, suivie de “METABOLISMES URBAINS. Ce que la ville produit/recycle” avec Agnès Jeanjean et Bénédicte Florin.

 

Date :
15 décembre 2011, 9h-13h00

Lieu:
EHESS, salle 7
105 bd Raspail
Paris 6e
Métro : Notre Dame des Champs (ligne 12)
Plan d’accès au 105

 

Organisation:
Michel Agier
(EHESS) avec Alessia de Biase (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville) et Anne Raulin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

 

Programme détaillé de la séance:

 “METABOLISMES URBAINS. Ce que la ville produit/recycle” :

Agnès JEANJEAN (Université de Nice) : « Sous la ville »
Résumé : Il s’agira de démontrer qu’en suivant les travailleurs des égouts sur et sous la terre, en recueillant les savoirs et savoir-faire que ceux-ci mettent en oeuvre, il est possible pour l’ethnologue de repérer et de décrire quelques-uns des mécanismes qui sous-tendent silencieusement et souterrainement une organisation urbaine.

Bénédicte FLORIN (Université de Tours) : « Les chiffonniers du Caire contre la réforme du système de gestion des déchets : résistances et ajustements d’une communauté marginalisée »
Résumé : Au Caire, en 2002, la réforme du système de gestion des déchets délègue ce service à des multinationales européennes. Du jour au lendemain, la collecte et le recyclage des déchets mis en oeuvre depuis plus d’un demi-siècle par quelque 100 000 chiffonniers sont remis en cause. Sont alors initiées des stratégies d’ajustement à la contrainte qui se déclinent en de nouvelles façons de faire, incluant de nouveaux acteurs et en excluant d’autres, remodelant la hiérarchie professionnelle au sein de la communauté des chiffonniers et transférant autrement la richesse que constituent les ordures. Les nouvelles configurations professionnelles, dans leurs dimensions spatiales comme la redistribution des « territoires professionnels », mais aussi sociales déstabilisent et modifient considérablement l’organisation de la communauté des chiffonniers. Elles posent également la question de son identité et de son rapport à la ville.

 

Séances suivantes du thème « Métabolismes urbains » :
19 janvier 2012 (en collaboration avec l’équipe d’anthropologie urbaine du LESC/Université Paris Ouest Nanterre)
Ce que la ville rejette/reçoit (avec Ferdinando Fava, Virginie Milliot, Michel Kokoreff)

16 février 2012
Décombres et ruines. Réalités et symboliques de la destruction/reconstruction (avec Anne Raulin, Alessia de Biase, Sophie Brones)

Séances à venir : 15 et 29 mars, 31 mai 2012
(Le 3e et 5e jeudi du mois de 9h à 13h, salle Lombard, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris (sauf séance du 15 décembre 2011, salle 7)).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search