Nouvelle publication : “Cultures et Inégalités, enquêtes sur les dimensions culturelles des rapports sociaux”

 

Résumé:
“Depuis une dizaine d’années, une partie croissante des sciences sociales s’interroge sur la réapparition de « phénomènes », de « structures » ou de « logiques » de classes en France et dans le monde. Concentration des revenus, essor substantiel de la précarité, du chômage et de la pauvreté, apparition de nouveaux acteurs politiques, récurrence de violences sociales, etc. C’est dans cette reconstruction intellectuelle des inégalités qu’est né en 2007 le GECCI, Groupe d’Études Comparées Cultures et Inégalités. Depuis trois ans, il a pour vocation d’interroger la dimension culturelle des rapports de classe, de sexe et de “race” : les inégalités, actuelles et anciennes, produisentelles des spécificités culturelles ? Comment se construisent-elles et se manifestent-elles ? Quels sont les enjeux politiques que portent les cultures issues des divisions sociales ?

Le 3 novembre 2009, à Paris, le GECCI organisait une journée d’étude interdisciplinaire réunissant une dizaine de chercheurs venus apporter un éclairage nouveau sur ces questions à partir de travaux d’enquêtes réalisés principalement en Amérique latine, mais aussi en France et aux États-Unis. Cet ouvrage présente leurs contributions, réécrites pour l’occasion. Le GECCI, Groupe d’Études Comparées Cultures et Inégalités, réunit des doctorants et des chercheurs de l’IHEAL-CREDA, de l’EHESS-IRIS et de l’université de Pau. Il organise séminaires, journées d’étude et publications sur les rapports entre les cultures et les inégalités.”

Sous la direction de Maxime Quijoux, Flaviene Lanna, Raul Matta, Julien Rebotier et Gildas de Séchelles.

Préface de Polymnia Zagefka

Ont contribué à cet ouvrage : Maxime Cervulle, Quentin Delpech, Flaviene Lanna, Federico Lorenc Valcarce, Pasquale Lubello, Raúl Matta, Maxime Quijoux, Julien Rebotier, Luisa Sanchez et Gildas de Séchelles.

 

TABLE DES MATIÈRES

Préface
Polymnia Zagefka

Introduction
Maxime Quijoux

 

Première partie : Identités et inégalités

L’identité blanche et sa critique, les critical white studies en débat
Maxime Cervulle

Créer des différences dans l’inégalité : migrants indigènes et croisements d’axes de différenciation sociale à Bogotá et Leticia (Colombie)
Luisa Fernanda Sanchez

Agir en milieu syndical. L’« ONGisation » de la cause des travailleurs au Guatemala
Quentin Delpech

 

Deuxième partie : Activités, cultures et inégalités

Innovation technologique et ruralité : le secteur agricole entre modernisme et exclusion. Le cas de la sojiculture brésilienne
Pasquale Lubello

Culture paternaliste et légitimation de la domination dans une coopérative au Brésil
Flaviene Lanna

Cultures vocationnelles et cultures professionnelles ou la division de l’activité dans les musiques amplifiées
Gildas de Séchelles

Quand les inégalités renouvellent les hiérarchies culturelles : le cas de la « cuisine fusion » liménienne
Raúl Matta

 

Troisième partie : Territoires, risques et inégalités

Des marchés de la peur ? La « culture de l’insécurité » et les usages de la sécurité privée en Argentine
Federico Lorenc Valcarce

Territorialisation des risques urbains et reproduction des inégalités à Caracas
Julien Rebotier

 

Informations techniques

Editeur: L’Harmattan
Date de parution : octobre 2011
204 p.
ISBN : 978-2-296-55532-7
Commander la version numérique

Télécharger le bon de commande

 



Citer ce billet
Delphine Mondout (2011, 28 novembre). Nouvelle publication : “Cultures et Inégalités, enquêtes sur les dimensions culturelles des rapports sociaux” Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugwb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.