Journée d’études “Les sciences sociales face au global”, 31 mai 2011, Paris Ouest

Cette demi-journée d’études vient clôturer le séminaire annuel du Sophiapol, “Les sciences sociales face au global” et  sera l’occasion de faire le point sur les diverses perspectives abordées cette année. Lors du débat,  les intervenants seront invités à  réfléchir à l’ensemble de ces questions :

– Quand et comment avez-vous rencontré ces notions ? Ont-elles été immédiatement parlantes pour vous, ou au contraire immédiatement sujettes à caution ou à remise en cause ?
– Comment étudie-t-on le global ? Où se trouve-t-il ?
– Établissez-vous des distinctions claires entre les notions et processus de : internationalisation, mondialisation, globalisation?
– Considérez-vous que l’usage conceptuel de “global” et de “globalisation” constitue en lui-même un nouveau paradigme ou bien est-ce  une voie d’entrée vers un nouveau paradigme dont les principaux concepts ne sont pas encore connus ? En clair, y a-t-il d’ores et déjà une ou plusieurs théories du global, ou bien sont-elles en train de se mettre en place ?
– Le global est-il un objet inter-disciplinaire ? multi-disciplinaire ? disciplinaire au sens où chaque discipline constituée pourrait se “globaliser” de manière presque autonome ?
– Où en est la recherche française en sciences humaines et sociales par rapport aux avancées anglo-saxonnes ? européennes ? mondiales ?
– Faut-il espérer la constitution d’études globales en France ?

Le débat sera animé par Axel Barenboïm, Stéphane Dufoix et Adèle Momméja (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) en présence de Philippe Beaujard, Laurent Berger, Christian Grataloup, Philippe Norel, Geoffrey Pleyers et Monique Sélim.

.

Date :
Mardi 31 mai 2011, de 14h à 17h.

Lieu :
Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment D, salle 201b
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

Organisation et contact:
Axel Barenboïm

Stéphane Dufoix
Adèle Momméja

.

Les intervenants:

Philippe Beaujard est anthropologue et historien, directeur de recherches au CNRS (Centre d’étude des mondes africaines, Université Paris-I). Dernier ouvrage paru : (co-édité avec Laurent Berger et Philippe Norel), Histoire globale, mondialisations et capitalisme, Paris, Editions La Découverte, 2009

Laurent Berger est anthropologue, chargé de la recherche au musée du Quai Branly et chercheur affilié au Laboratoire d’anthropologie sociale de l’EHESS. Dernier ouvrage paru : (co-édité avec Philippe Beaujard et Philippe Norel), Histoire globale, mondialisations et capitalisme, Paris, Editions La Découverte, 2009

Christian Grataloup est géographe, professeur à l’Université Paris-VII-Denis-Diderot. Dernier ouvrage paru : Faut-il penser autrement l’histoire du monde ?, Paris, Armand Colin, 2011

Philippe Norel est économiste, maître de conférences HDR à l’Université de Poitiers et enseignant à Sciences-Po. Dernier ouvrage paru : L’histoire économique globale, Paris, Seuil, 2009.

Geoffrey Pleyers est sociologue, chercheur qualifié du Fonds national de la recherche scientifique à l’Université catholique de Louvain. Dernier ouvrage paru : Alter-Globalization. Becoming Actors in the Global Age, Londres, Polity Press, 2010.

Monique Sélim est anthropologue, directrice de recherches à l’IRD (UMR Développement et sociétés, Université de Paris-I). Dernier ouvrage paru : (avec Bernard Hours), Anthropologie politique de la globalisation, Paris, L’Harmattan, coll. “Anthropologie critique”, 2010.

.

Affiche de la journée d’études “Les sciences sociales face au global”, 31 mai 2011


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search