Séminaire « Autour de Luhmann », 6ème séance, Différenciation, interaction et société, 4 mai 2011, Paris 1

Soucieux de la méconnaissance – scientifiquement injustifiée – par la recherche française, de l’adversaire et partenaire de dialogue de J. Habermas, ce séminaire veut susciter un travail d’équipe sur la théorie de la société de Niklas Luhmann.

Le séminaire est organisé par l’Unité de recherche Philosophies contemporaines/équipe Nosophi et le laboratoire Sophiapol, avec le soutien de l’Ecole Doctorale 139, de l’Ecole Doctorale de philosophie de Paris 1 et du Collège des Ecoles Doctorales de Paris 1.

La sixième séance du séminaire accueillera deux grands spécialistes européens de la pensée luhmannienne : Elena Esposito et André Kieserling. Cette séance se penchera sur la question de la différenciation sociale, puis sur la notion de forme sociale chez Simmel et la notion d’interaction. Il nous a semblé que ces deux approches pouvaient chez Luhmann se rejoindre autour de  certains enjeux soulevés par la notion de société telle qu’elle est traitée chez Luhmann : chez Luhmann la société (Gesellschaft) constitue un type de système social, différent de l’interaction (Interaktion), et Luhmann indique explicitement (voir notamment dans Systèmes sociaux, chapitre “société et interaction”) que cette distinction entre interaction et société est ce qui rend pensable et possible une évolution de la société dans le sens d’une complexification  croissante.

Le séminaire est ouvert à tous, et ne nécessite pas d’inscription préalable. Pour être inscrit sur la liste de diffusion du séminaire, n’hésitez pas à nous écrire.

..

Date de la sixième séance :
Mercredi 4 mai 2011 de 09h30 à 12h30

Lieu :
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
salle Nosophi

Entrée par le 14, rue Cujas
deuxième étage, salle G 615
01 40 46 33 64

Organisation et contacts :
Isabelle Aubert
Eva Debray
Caterina Gabrielli
.

Programme de la séance « Différenciation, interaction et société »
.

09h30-11h00 : Elena Esposito (Università di Modena e Reggio Emilia)
La différenciation de la société
Discutant : Kaipl Esteban (Université Paris IV)

11h00-12h30 : André Kieserling (Universität Bielefeld)
“Formes sociales” (Simmel) et interaction.
Discutant : Charles Girard (Université de Paris 1 Panthéon- Sorbonne, PhiCo-Nosophi)
.

Présentation des interventions :

La différenciation de la société
Elena Esposito

La théorie de la différenciation de la société est l’un des axes de la théorie sociologique des systèmes, mais en même temps l’élément qui permet de la relier aux grands auteurs de la tradition sociologique (Durkheim, Simmel, Parsons).

L’étude des formes de différenciation permet aussi de prendre en compte l’évolution de la sémantique qui est contrainte de s’adapter au niveau de complexité que chaque formation sociale rend possible – à savoir : au nombre et à la diversité des communications qui peuvent être produites et comprises. A ce niveau, la théorie des systèmes assume immédiatement un aspect réflexif : elle explique comment la structure de la société (liée à la forme de différenciation primaire) conditionne les idées et les concepts disponibles – y compris la théorie qui explique ce rapport.

.
Retrouvez une présentation et le programme du séminaire 2010-2011 « Autour de Luhmann » sur le site de Philosophies Contemporaines / Nosophi, ainsi que sur le site du Sophiapol.


.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.