Soutenance de thèse d’Olivier Surel : « Ontologie sociale hétérodoxe et néo-spinozisme. Une lecture de Louis Althusser et d’Antonio Negri », mercredi 21 novembre 2018, Université Paris Nanterre

Date et lieu :

Mercredi 21 novembre 2018, 14h-18h
Université Paris Nanterre
M.A.E. salle rez-de-jardin

Membres du jury :

Monsieur Stéphane Haber, Professeur à l’Université Paris Nanterre (directeur).
Madame Chantal Jaquet, Professeure à l’Université Paris I — Panthéon-Sorbonne (rapporteure).
Monsieur Christian Lazzeri, Professeur à l’Université Paris Nanterre (examinateur).
Monsieur Vittorio Morfino, Professeur à l’Université de Milan (rapporteur).
Monsieur Pascal Sévérac, Maître de conférences à l’Université Paris Est Créteil (examinateur).
Monsieur Guillaume Sibertin-Blanc, Professeur à l’Université Paris 8 (examinateur).

Résumé :

Dans leurs lectures respectives de la critique marxienne de l’économie politique, Louis Althusser et Antonio Negri ont tous deux tenté de compléter cette critique par une lecture originale de la philosophie moderne de Baruch Spinoza. Notre thèse est que dans cette articulation des corpus de Marx et de Spinoza, il est possible de reconstruire une théorie originale de l’être social, ou en d’autres termes, une ontologie sociale hétérodoxe, dont la dominante peut-être caractérisée comme une prise de position « néo-spinoziste » en théorie critique.

Abstract :

In their respective readings of Marx’s critique of political economy, Louis Althusser and Antonio Negri have both attempted to complement this critique with an original reading of the Early Modern philosophy of Baruch Spinoza. Our claim is that in this articulation of Marx and Spinoza’s corpuses, one can reconstruct an original theory of social being, or in other words, a heterodox social ontology, whose dominant can be characterized as a « neo-Spinozist » position in critical theory.