Nouvelle publication : Le néolibéralisme. Un autre grand récit, par Jacques Bidet

9240344

Depuis plusieurs siècles, les grands débats de société ont eu pour pivot la relation entre marché et organisation. Marx aborde le capitalisme en termes de structure, comme l’instrumentalisation de la rationalité marchande par la marchandisation de la force de travail. Mais c’est en termes de tendance historique qu’il en vient à l’organisation, à partir du développement de la grande entreprise. Il la décrypte comme une autre sorte de rationalité, qui finira par échapper aux capitalistes et fournira, après l’abolition de la propriété privée et du marché, le tissu même du socialisme.

Mais la théorie de Marx comporte deux insuffisances. D’abord, sur l’analyse du pouvoir. La lutte de classe oppose trois forces sociales : une classe populaire et une classe dominante à deux pôles, celui du capital et celui du savoir-pouvoir. Ensuite, sur celle du territoire. Comprendre les « régimes d’hégémonie », c’est comprendre comment le jeu de luttes et d’alliances entre ces trois forces s’articule avec le système-monde. La théorie proposée ici fait tenir ensemble des concepts venus notamment de Marx, Gramsci, Foucault et des recherches sur la globalisation. Elle tente de formuler une théorie de la société et de l’histoire modernes visant à identifier la nature du néolibéralisme et son impact sur les conditions d’existence, les pratiques et les perspectives des êtres humains d’aujourd’hui.

Jacques Bidet est philosophe, professeur émérite à l’université de Paris Ouest Nanterre La Défense. Il a récemment publié Foucault avec Marx (2014).
.
.

Table des matières

.
Introduction. Une nouvelle époque ?
.
Chap. I. L’idée d’une théorie de la société moderne

1.1. La théorie de Marx dans ses limites

1.1.1. Un concept de théorie critique
1.1.2. La théorie distinguée de la science sociale
1.1.3. Les erreurs et insuffisances théoriques de Marx

1.2. Pour une refondation de la théorie de Marx

1.2.1. L’hypothèse sous-jacente à cette recherche
1.2.2. Classes et groupes, sujets et interpellation
1.2.3. Stratégies et hégémonies

.
Chap. II. Repériodiser les temps modernes

21. Pouvoir, domination et hégémonie à l’époque moderne

2.1.1. Gramsci au-delà de Marx
2.1.2. Foucault après Gramsci
2.1.3. Le débat postcolonial
2.1.4. Les deux hégémonies

2.2. Périodisation de la modernité en régimes d’hégémonie

2.2.1. Analyse formelle des figures de l’hégémonie
2.2.2. Bref historique des régimes d’hégémonie

.
Chap. III. En quoi le néolibéralisme se distingue du libéralisme

3.1. Le libéralisme comme logique limitée par les forces adverses

3.1.1. Le libéralisme comme discours des capitalistes
3.1.2. Le libéralisme dans son histoire
3.1.3. Le libéralisme dans le jeu des idéologies modernes

3.2. Le néolibéralisme : un libéralisme affranchi sous État-monde

3.2.1. Comment le libéralisme devient néolibéralisme
3.2.2. Le néolibéralisme organisé par la normation
.

Chap. IV. Les sujets à l’ère du néolibéralisme

4.1. Les sujets assujettis au capitalisme néolibéral

4.1.1. Le sujet néolibéral entre marché et organisation
4.1.2. Vie au travail et vie vécue

4.2. Les sujets de l’interpellation du libéralisme au néolibéralisme

4.2.1. Sujets et dispositifs sous régime libéral
4.2.2. Sujets et dispositifs sous régime État social national
4.2.3. Sujets et dispositifs sous régime néolibéral
424. Le néolibéralisme et l’État-monde

.
Chap. V. Le néolibéralisme, seuil d’une ultimodernité

5.1. Le néolibéralisme considéré dans le court et le long terme

5.1.1. Le néolibéralisme: une révolution, mais de quelle nature ?
5.1.2. Le concept de « terme » de l’histoire moderne

5.2. Le néolibéralisme comme régime initial de l’État-monde

5.2.1. L’imbroglio systémique-étatique mondial
5.2.2. Néolibéralisme, Système-monde et État-monde
5.2.3. L’axiome stratégique de l’émancipation et le paradigme des communs

Un nouveau sujet dans un nouveau récit ?
.

Informations techniques :
Le néolibéralisme. Un autre grand récit, par Jacques Bidet
Editeurs : Les prairies ordinaires
196 pages
ISBN 978-2-35096-125-5
16 €

Retrouvez l’annonce de parution sur le site de l’éditeur.

.

.



Citer ce billet
Eva Debray (2016, 24 mars). Nouvelle publication : Le néolibéralisme. Un autre grand récit, par Jacques Bidet. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uhew