Séminaire Lasco/Sophiapol, 3e séance : Agnès Giard, 3 mars 2016, Paris Ouest

Bandeau séminaire LASCO
La troisième séance du séminaire 2016 du GDR Lasco accueillera Agnès Giard (docteure en anthropologie, chercheure rattachée au Sophiapol) pour une communication intitulée :

“Des poupées pour remplacer l’humain ?
Le cas des love doll au Japon”
.

Date :
Jeudi 3 mars 2016, de 17h00 à 19h00

Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment D, salle D 201 b (2e étage du bâtiment D)
Comment venir ?
par le train (depuis la gare Saint Lazare) ou le RER (ligne A), station “Nanterre Université”

Organisation :
Vincent Rubio (Sophiapol – GDR Lasco) et Gabriel Segré (Sophiapol – GDR Lasco)

.

Résumé de la communication

Illustration Lasco Giard

La firme pionnière des love doll au Japon, Orient Industrie, crée depuis la fin des années 1970 des répliques de corps humains grandeur nature vendus comme “compagnes de substitution”.

Toute la stratégie marketing de la firme consiste à dire que ces poupées peuvent parfaitement remplacer l’humain.

A grands renforts de catalogues conçus pour troubler les frontières du genre, les poupées sont commercialisées non pas en tant que produits mais en tant que “jeunes filles à marier” ou “à adopter”, suivant une rhétorique largement adoptée au Japon non seulement par les firmes concurrentes mais par les clients et les médias.

Ce discours, qui fait de la love doll l’équivalent de la femme idéale, est-il en accord avec ce qui se fait sur le terrain, dans les ateliers où sont élaborées les love doll ?

En étudiant l’histoire de ces objets très particuliers et en confrontant les différents points de vue des fabricants de love doll, la communication vise à apporter un éclairage original sur cette nouvelle forme d’animisme, traditionnellement considérée comme une aptitude culturelle propre au Japon : l’aptitude à mettre de la vie dans les objets.

.

Photo tirée de la thèse de Agnès Giard, Humanité désirée, humanité simulée. Etude de l’effet de présence dans les objets anthropomorphiques au Japon, (dir. Laurence Caillet), Université Paris Ouest, 2015, p. 220 (source : www.orient-doll.com/photocon2012/detail.php?pid=112).

.

.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search