Nouvelle publication : Éthique et politique de l’espace public. Jürgen Habermas et la discussion, par Estelle Ferrarese

2711626393
Jürgen Habermas s’est tout au long de son œuvre efforcé de préserver les contenus normatifs de la modernité, les situant à l’origine dans l’espace public et dans la culture. De quelle teneur sont les promesses de la modernité ? En quoi sont-elles d’ordre éthique, en quoi sont-elles d’ordre politique ? Que signifie le silence qui entoure depuis quelques années dans son œuvre le thème de la culture ?

Estelle Ferrarese montre comment, oubliant progressivement la culture, Habermas se concentre sur l’espace public, lieu de résistance auquel il donne une connotation strictement politique, lui prêtant une indétermination fondamentale et une capacité à produire son propre être-ensemble.

Estelle Ferrarese est professeure à l’Université de Strasbourg, où elle enseigne la théorie sociale et politique, et chercheuse au Centre Marc Bloch à Berlin.

.

Table des matières

Introduction

Chapitre 1
L’espace public. Retour sur l’histoire d’un concept protéiforme
.

1. Le public interpelé
1.1 L’opinion du public
1.2 La publicité et l’imprimé. Un principe et son medium

2. Le public en actes. Une approche pragmatiste

3. Le paradigme spatial
.

Chapitre 2
L’espace public, de la critique à la réflexivité
.

1. Reconstruction historique et construction d’un paradigme
1.1. Raisonnement, critique, discussion
1.2. Une narration sous forme de déclin

2. De la publicité à la procédure
2.1. La multitude et la concurrence
2.2. Le dispositif motivationnel de l’espace public
2.3. La légitimité et l’obéissance civile

3. La pénétration de la logique systémique et ses effets
3.1. Les atteintes à la puissance d’agir. Le thème de la réification
3.2. L’espace public face à la décision. La logique de l’influence
.

Chapitre 3
Le politique vu de l’espace public
.

1. La logique des attributs de la discussion et le « mode » politique
1.1. La vérité, la validité
1.2. Le poids de la morale
1.3 La science et la complexité

2. L’espace public et l’être-ensemble politique
2.1. Le refus de la bienveillance
2.2. Le bien commun comme bien de l’autre
2.3. « La conscience de dire nous »

.
Chapitre 4
Substrats et substances de l’espace public
La sphère privée et la culture
.

1. La signifiance politique de la sphère privée
1.1.La sphère privée, fondement de l’espace public
1.2. Les déformations de la sphère privée. Conséquences politiques

2. L’expérience, les besoins et la souffrance
2.1. L’expérience du besoin
2.2. Souci pour la souffrance et geste critique
2.3. La chair souffrante aux bords du raisonnement

3. La culture, substrat de l’espace public
3.1. L’espace public, la sphère privée et la culture, des catégories qui se doivent leur normativité
3.2. La méthode et les potentiels sémantiques. Une culture à l’aune de l’espace public
.

Chapitre 5
L’effacement de la culture
.

1. Le décentrement de la sphère artistique
1.1. L’évolution du signifié du mot Kultur
1.2. Une sphère artistique reléguée aux marges de la théorie
1.3. La disparition de la critique de la culture

2. Conséquences politiques d’une substitution
2.1. Une modernité achevée ?
2.2. Le sens de la modernité
2.3. La normativité raccourcie de la Kultur

3. En guise de conclusion. L’espace public sans la culture

 

Informations techniques :
Éthique et politique de l’espace public. Jürgen Habermas et la discussion, par Estelle Ferrarese
Editeur : Vrin, collection “La vie morale”
Ouvrage paru en décembre 2015
ISBN 978-2-7116-2639-7
232 pages
19 euros

Retrouvez la présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.



Citer ce billet
Eva Debray (2016, 19 janvier). Nouvelle publication : Éthique et politique de l’espace public. Jürgen Habermas et la discussion, par Estelle Ferrarese. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uheb