Colloque “La fin du monde”, 25-27 septembre, Paris

11,5 001

11,5 001

Aujourd’hui, le thème de la fin du monde est de plus en plus présent non seulement dans l’art et la culture populaire mais également dans les discours théoriques et idéologiques. Ce colloque réunit des penseurs européens, africains et américains ayant travaillé sur ce thème afin de confronter leurs perspectives. Au milieu du 20ème siècle, on débattait intensément sur le motif de la fin, surtout de la fin de l’histoire et de la fin de la philosophie. Au 21ème siècle, alors que le motif de la fin du monde reste très présent dans la culture populaire, ces débats philosophiques ont perdu beaucoup de leur intensité, et en même temps il semblerait que la fin de la « fin de l’histoire » révèle surtout le monde comme tel, le monde sans sens et sans histoire, qui n’est pourtant pas un monde achevé mais un monde qui est en train de se produire.
Comment évaluer le rôle du sentiment de « fin du monde » , faut-il le rejeter comme catastrophisme hystérique, ou faut-il au contraire l’utiliser comme une façon salutaire de mettre en question des structures existantes sociales, politiques et peut-être scientifiques ? La « fin du monde » se présente-t-elle à nous plutôt comme « la mort de quelqu’un » (la fin de l’être-au-monde) ou comme l’extinction de tous (la fin du monde lui-même) ?

Dates et horaires :
Vendredi 25 septembre de 9h à 18h30 (puisConcert pour la Fin du Monde par le compositeur et violoncelliste Peter Schuback à 19h)
Samedi 26 septembre de 9h à 17h30
Dimanche 27 septembre 2015 de 9h à 13h

Lieu :
Institut Finlandais de Paris
60, rue des Écoles ou 33, rue du Sommerard, 75005, Paris

Organisatrices : Susanna Lindberg (Université de Tampere / Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et Marcia Sá Cavalcante Schuback (Södertörns Universitätkolleg). Evénement organisé avec le soutien de Riksbankens Jubileumsfond.

PROGRAMME

Vendredi 25 septembre

9 h Marcia Sá Cavalcante Schuback : Ouverture

9 h 15 Peter Szendy: titre à préciser

10 h 15 Serge Margel : Monter la fin du monde

11 h 15 Martta Heikkilä : Les fins du monde dans Melancholia de Lars von Trier

12 h 15 – 14 h déjeuner

14 h Sven-Olov Wallenstein : Kant and the End of All Things

15 h Esa Kirkkopelto : Expansions. Remarques sur la géo-poétique de Friedrich Hölderlin

16 h – 16 h 30 Café

16 h 30 Laura Odello titre à préciser

17 h 30 Michael Marder : The Energy of the End

19 h Concert pour la fin du monde par le compositeur et violoncelliste Peter Schuback et la violoniste Helena Sá Cavalcante Schuback

(Entrée libre pour les participants du colloque)

Samedi 26 septembre

9 h Tore Lane : titre à préciser

10 h Gisèle Berkman : titre à préciser

11 h Danielle Cohen-Lévinas : Après la fin du monde

12 h – 14 h déjeuner

14 h Krzystof Ziarek : End and/or Beginning: The World as One-Time Event in Heidegger and Dogen

15 h Sean Gaston : Immersion : Harmony, Variety and Fragmentation

16 h – 16 h 30 café

16 h 30Dialogue entre Achille Mbembe et Jean-Luc Nancy modérée par Marcia Cavalcante Sá Schuback

Dimanche 27 septembre

9 h Patricia Vieira : After the End of the World: António Vieira’s History of the Future

10 h Artemy Magun : Viktor Pelevin’s apocalyptic postmodernism

(café)

11 h Jussi Backman : La fin du monde après la fin de la finitude : du ton spéculatif adopté naguère en philosophie

12 h Susanna Lindberg : titre à préciser

Télécharger le programme


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search