Nouvelle parution : État social, propriété publique, biens communs, par Pierre Crétois et Thomas Boccon-Gibod (dir.)

Etat social
Et si les biens communs, par ou en-dehors de la propriété publique, constituaient l’une des armes pour permettre de penser une société nouvelle qui permette se sortir de l’impasse du « tout marché » ? Certes, la propriété publique se donne souvent comme un moyen efficace de lutte contre les déséquilibres sociaux induits par le marché. Mais ne servirait-elle pas en réalité de soutien, ou au mieux de paravent, à la logique individualiste d’appropriation ? Elle serait alors vouée à l’échec, faute de s’attaquer radicalement à la cause même du mal : le primat de l’appropriation individuelle, source perpétuelle d’inégalités en contradiction flagrante avec l’idéal démocratique dont elle se réclame pourtant. C’est pourquoi, la question du statut de la propriété publique constitue une porte d’entrée stratégique pour comprendre les modes de mise en oeuvre de la démocratie réelle dans les États modernes.

Cet ouvrage collectif invite ainsi à confronter la notion de propriété publique à celles, aujourd’hui en vogue, de propriété commune et de biens communs, porteurs d’une conception radicalement égalitaire des relations sociales, en-deçà des institutions politiques, et notamment étatiques. Dans un cadre juridique fortement marqué par la notion de propriété, comment les biens communs ont-ils été pensés ? Comment peuvent-ils l’être aujourd’hui et quelles sont les voies concrètes d’institutionalisation du commun ? Peut-on considérer que, historiquement, l’État républicain en France en ait été une forme à un degré ou à un autre ? Et quel est, dans cette perspective, l’avenir même de État social ?

.
.

Sommaire

.
Introduction, par Pierre Crétois et Thomas Boccon-Gibod
.

 Partie I : Le champ théorique du commun à l’épreuve de la catégorie de «public»
.

Le « commun » contre l’État ? Sur le débat italien autour des « biens communs » et du « commun »
par Serge Audier

Autour des usages de l’héritage althussérien dans le discours post-opéraïste sur le commun
par Fabrizio Carlino

Propriété, appropriation sociale et institution du commun
par Pierre Dardot et Christian Laval

Les modèles du droit privé français pour accueillir les « communs »
par Judith Rochfeld

Y a-t-il une alternative à la conception exclusiviste classique du droit de propriété? Une théorie inclusive de l’appropriation
par Pierre Crétois et Caroline Guibet Lafaye
.

 Partie II : À la frontière du commun et du public: la propriété sociale
.

Le service public, l’État social et l’esprit du « commun »
par Thomas Boccon-Gibod

La propriété sociale contre l’État ? Formes et raisons de la socialisation dans la tradition du socialisme associationniste
par Philippe Chanial

La cotisation sociale, un commun fondateur d’une production alternative
par Bernard Friot

La production de « propriété sociale » : des services publics de l’État à l’économie sociale et solidaire
par Emmanuel d’Hombres

État social, propriété commune et propriété de soi
par Fabien Tarrit
.

 Partie III : Les institutions publiques porteuses du commun
.

Urbanisme, propriété publique et commun
par Rémi Baudoui

Le rôle des collectivités locales dans la gestion des biens publics considérés comme biens communs
par Daniela Mone

De la conception européenne des « services d’intérêt général » à la création d’un statut d’entreprise publique européenne ?
par Pierre Bauby et Miahela Similie

Économie des besoins et gestion publique
par Jacques Fournier
.

Informations techniques :
État social, propriété publique, biens communs, par Pierre Crétois et Thomas Boccon-Gibod
Éditions Le Bord de l’Eau
Collection « Les voies du politique » dirigée par Serge Audier et Philippe Chanial
306 pages
ISBN : 978-2-35687-4047
Paru le 24 août 2015
22 euros
Ouvrage publié avec le concours de l’Université Paris Ouest Nanterre La défense, du laboratoire Sophiapol (EA 3932), et de la Fondation Jean-Jaurès
.
Retrouvez la présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search