Parution du numéro 7 de la revue Astérion “La première Théorie Critique”


Les articles réunis dans ce dossier de la revue Astérion portent sur la première génération de la Théorie critique (dont Max Horkheimer, Walter Benjamin, Theodor W. Adorno, Herbert Marcuse et Erich Fromm constituent sans doute les figures principales). Ils se concentrent plus précisément sur les contributions philosophiques qui marquèrent la période ouverte par l’accession de Horkheimer à la direction de l’Institut de recherches sociales (1931) et close par la publication en 1944 de Dialektik der Aufkläurung (La Dialectique de la raison), laquelle, à bien des égards, transforma les coordonnées de la discussion en même temps qu’émergeait une nouvelle configuration historique.

.

SOMMAIRE
.

Présentation
Alexandre Dupeyrix, Stéphane Haber et Emmanuel Renault

.

Sous le signe de l’allégorie. Benjamin aux sources de la Théorie critique ?
Jacques-Olivier Bégot

La vedette et le dictateur : sur une note de bas de page de L’Œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique de Walter Benjamin
Lambert Dousson

Nietzsche : les Lumières et la cruauté. De l’interprétation de Nietzsche par la Théorie critique
Agnès Gayraud

L’approche sociopsychologique de Horkheimer, entre Fromm et Adorno
Katia Genel

Un éveil de la seconde nature ? La Deutung de l’histoire chez le jeune Adorno
Florian Nicodème

« Le souvenir de la nature dans le sujet ». Une actualité de La Dialectique de la raison
Gilles Moutot

.

Varia

Sortir de la bibliothèque ? (Essai de cartographie d’un des territoires de Michel Foucault)
Jean-Louis Fournel et Jean-Claude Zancarini

Le « prophète des crises ». Économie politique et religion chez Clément Juglar
Muriel Dal-Pont Legrand et Ludovic Frobert

Amitié, harmonie et paix politique chez Aristote et Jean Bodin
Sara Miglietti

Empire et souveraineté populaire chez Marsile de Padoue
Nestor Capdevila

.

Lectures et discussions

.Pierre Dockès, Hobbes. Économie, terreur et politique, Paris, Economica, 2008, 282 pages, appendice, bibliographie, 29 €
Dominique Weber

Denis de Casabianca, Montesquieu. De l’étude des sciences à l’esprit des lois, Paris, Honoré Champion, 2008, 976 pages, 145 €
Capucine Lebreton

Marc Parmentier, Leibniz-Locke, une intrigue philosophique. Les Nouveaux essais sur l’entendement humain, Paris, Presses universitaires Paris Sorbonne, 2008, 283 pages, 16 €
Raphaële Andrault

Frédéric Keck, Lévy-Bruhl. Entre philosophie et anthropologie, Paris, CNRS, 2008, 274 pages, 35 €
Stéphane Haber

Anne-Claire Husser, Bruno Barthelmé et Nicolas Piqué éd., Les sources de la morale laïque. Héritages croisés, Lyon, ENS Éditions, 2009, 130 pages, 15 €
Baptiste Morizot

Grégoire Chamayou, Les corps vils. Expérimenter sur les êtres humains aux xviiie et xixe siècles, Paris, La Découverte (Les Empêcheurs de penser en rond), 2008, 422 pages, 24,50 €
Claire Crignon-De Oliveira

Perry Anderson, Spectrum. From Right to Left in the World of Ideas, Londres-New York, Verso, 2005.
Gabriele Pedullà et traduit par Romain Descendre et Jean-Louis Fournel

.

Publication : Astérion, revue de philosophie en ligne
Editeur: ENS éditions

De nombreux articles sont accessibles en ligne sur le site de la revue Astérion (les précédents numéros notamment) et vous pouvez consulter dès à présent la présentation du n°7.



Citer ce billet
Cécile Lavergne (2010, 7 septembre). Parution du numéro 7 de la revue Astérion “La première Théorie Critique” Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugr5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.