Nouvelle publication : “Rêver l’obscur – Femmes, magie et politique”, par Starhawk

rever-l-obscur-couv

Partisane de l’action directe non violente, Starhawk a été de tous les mouvements antimilitaristes et antinucléaires aux États-Unis dans les années 1970-1980. On la retrouve ensuite à Seattle ou à Gênes dans les rangs altermondialistes. Se définissant à la fois comme féministe et sorcière néo-païenne, elle publie Rêver l’obscur. Femmes, magie et politique en 1982 aux États-Unis. Se basant sur la narration très concrète de sa participation à ces mouvements, elle explore une science inventive et festive des rituels, invitant chacun-e à prendre conscience de son pouvoir et à le mettre en oeuvre en resserrant les liens avec les autres, en agissant à sa mesure au sein de la communauté.

Préface d’Émilie Hache
Philosophe, maîtresse de conférences à Nanterre, elle travaille aujourd’hui sur l’articulation entre féminisme, écologie et (science-) fiction. Sa préface est une présentation inédite de l’écoféminisme et analyse les apports de ce mouvement encore trop méconnu en France. Sous forme d’une frise dépliable, elle propose une mise en relation des actions antinucléaires, des essais écoféministes et des romans de science-fiction féministe produits aux États-Unis au cours des années 1980.

Postface d’Isabelle Stengers
Philosophe, auteure de nombreux ouvrages (La Sorcellerie capitaliste avec Philippe Pignarre, Penser avec Whitehead, Cosmopolitiques…), elle a enseigné à l’université libre de Bruxelles et travaille sur l’épistémiologie des sciences.

Starhawk
De son vrai nom Miriam Simos, Starhawk est née en 1951 aux États-Unis. Écrivaine, formatrice et militante altermondialiste, elle vit et travaille à San Francisco. Célèbre dans le monde entier pour être une théoricienne du néopaganisme et une figure du mouvement Wicca, elle se définit elle-même comme féministe et sorcière, se réappropriant cette figure subversive en vue d’unifier spiritualité et politique.
.

Table des matières

1. Pouvoir-sur et pouvoir du-dedans
2. Les formes de pensée : la magie comme langage
3. L’éthique de la magie
4. Retrouver un pouvoir personnel : la magie comme volonté.
5. Déesses et dieux : le paysage de la culture
6. Construire la communauté : les processus de groupe
7. Sexe et politique
8. Le rituel comme lien, l’action comme rituel

.

Informations techniques :
Rêver l’obscur – Femmes, magie et politique, par Starhawk
Traducteur : Morbic
Editeur : Cambourakis, Paris, France
Collection Cambourakis sciences humaines
Date de parution le : février 2015

ISBN : 9782366241211
GENCOD : 9782366241211
Prix : 24.00 €
.

Retrouvez l’annonce de parution de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search