Conférence d’Erik Olin Wright, « Défier (et peut-être transcender) le capitalisme à travers les « utopies réelles » », 9 janvier 2015, 10h, LabTop-Cresppa, Paris 17e.

EOW-ImageTandis que le capitalisme est devenu plus destructeur des vies de chacun-e et de la santé de l’environnement, il apparaît à la plupart des gens comme une force de la nature inaltérable. Les espérances social-démocrates de dompter le capitalisme en neutralisant ses effets néfastes grâce à des régulations étatiques décisives ont été sapées par la mondialisation et la financiarisation du capital. Les ambitions révolutionnaires de destruction du capitalisme à travers une prise et une rupture du pouvoir d’Etat, une dissolution coercitive des institutions capitalistes et leur remplacement par une alternative émancipatrice manquent quant à elles de crédibilité. Est-ce que ce sont là les seules logiques de transformation ? Il pourrait bien y avoir une voie différente qui pointe au-delà du capitalisme : éroder ce dernier en construisant des alternatives émancipatrices dans les espaces et les fissures des économies capitalistes elles-mêmes et lutter pour défendre et étendre ces espaces.

Présentation du Professeur Erik Olin Wright (Univ. of Wisconsin, Madison) :
Vilas Distinguished Professor of Sociology
Past-President, American Sociological Association

Date et lieu :
Vendredi 9 janvier 2015 de 10h à 12h30
LabTop-Cresppa,
Salle 159
59/61 rue Pouchet
Paris 17ème

Contact et organisation :
Vincent Farnéa 

Plus d’informations sur le site du LabTop. 

 





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search