Théâtre : « Le Capital et son Singe, à partir du Capital de Karl Marx », Théâtre de La Colline, 5/09 au 12/10/2014

Capital_Singe

“Le capital est du travail mort, qui ne s’anime qu’en suçant tel un vampire du travail vivant, et qui est d’autant plus vivant qu’il en suce davantage.”

On avait senti qu’ils s’intéressaient au fonctionnement du pouvoir  : après Le père tralalère et Notre terreur, Sylvain Creuzevault et ses camarades investissent avec leurs armes de théâtre – improvisation, écriture au plateau, élaboration collective – un continent de pensée révolutionnaire. Chant inaugural des consciences prolétaires et des combats socialistes, méthode critique échevelée pour les uns, pour d’autres bon pour les poubelles de l’histoire, Le Capital, texte douloureusement élaboré et inachevé, édité en 1867, est pour la plupart d’entre nous un monument inconnu… En faire théâtre, ce n’est pas “peindre en rose le personnage du capitaliste et du propriétaire foncier, ni celui de l’archaïque ouvrier, ni Jacques Bonhomme le paysan, ni les pétro-subjectivités urbaines, ni les métaphysiciens de réseaux, ni les endettés du monde entier…” Ils n’interviennent dans cette “Difficile comédie” que comme les grimaces des structures cachées de notre monde – celles qui rendent difficile d’apercevoir les visages… Avis aux spectateurs: “Il ne s’agira pas de rêves, ni d’utopie ; et de théâtre politique, c’est comme de rapport sexuel, il n’y en aura plus ! Ce sera de la comédie, pure, dure”.

Lieu :
Théâtre de La Colline
15 rue Malte-Brun
Paris 20e
métro : Gambetta
01 44 62 52 52

Dates :
Du 5 septembre au 12 octobre 2014 ;
du mercredi au samedi à 20h, le mardi à 19h30 et le dimanche à 15h.

Rencontre avec l’équipe artistique : mardi 23 septembre à l’issue de la représentation.

 

Réservation et informations complémentaires :
http://www.colline.fr/fr/spectacle/le-capital-et-son-singe

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search