Séminaire « Les nouveaux savoirs de la normalisation », programme 2014, Paris

Capture d’écran 2010-12-05 à 18.05.03

 

Ce séminaire revient sur un certain nombre de concepts (norme, normalisation, contrôle, biopouvoir, gouvernementalité néolibérale, etc.) pour en examiner la portée dans le nouveau contexte de la «  neuropolitique  ».

Date :
Mercredi 12 février 2014, 19h-21h

Lieu :
Salle PrM-1.03
Lycée Henri IV
23 rue Clovis, 75005 Paris
Plan d’accès

Organisation :
Collège International de philosophie
En collaboration avec le Laboratoire Sophiapol (Université Paris Ouest) et le groupe d’études Question Marx.

Contact :
Pierre Dardot
Christian Laval

.

Présentation du séminaire :

De nouveaux champs de savoirs qui entendent répondre aux besoins de prévention des risques sociaux, de réduction de la dangerosité des individus et d’amélioration de leur performance personnelle se développent rapidement. Il s’opère en particulier une articulation entre des pouvoirs normalisants et des savoirs «  fondamentaux  » qui entendent décrire le fonctionnement du cerveau. La neuroéconomie, avec ses branches opérationnelles comme le «  neuromarketing  » ou le «  neuromanagement  », en est la meilleure illustration.
Le gouvernement économique des comportements est pensé comme une traduction sociale et politique de processus naturels qui ont lieu dans le cerveau. En ce sens, la normalisation des conduites passerait par une naturalisation du pouvoir via le fonctionnement neuronal.
Cette «  biopolitique  neuronale  » prétend désormais apporter à la logique économique ses bases biologiques dans une logique de performance. Elle est complétée par une «  biopolitique sécuritaire  » qui vise à mettre hors d’état de nuire tout individu porteur de risques sociaux. Entre l’anormal dangereux et le délinquant potentiel, le lien est désormais établi grâce aux concepts de traçabilité, de dangerosité et de préventivité et aux dispositifs matériels qui en sont les supports.
Cette enquête collective suppose de revenir sur un certain nombre de concepts (norme, normalisation, contrôle, biopouvoir, gouvernementalité néolibérale, etc.) pour en examiner la portée dans le nouveau contexte de la «  neuropolitique  ».

.

Calendrier :

Mercredi 12 février 2014 :  Séance inaugurale  : Qu’est-ce que la neuropolitique  ?  avec Pierre Dardot (professeur de philosophie en classes préparatoires à Paris), Christian Laval (Sophiapol, CIPh) et Ferhat Taylan (CIPh).

Mercredi 12 mars 2014La naissance du paradigme neuronal avec Mathieu Bellahsen (psychiatre) et Pierre Dardot.

Mercredi 9 avril 2014Aspects de la normativité neuronique (droit, éthique, économie)avec Mathieu Bellahsen, Jean-François Bissonnette (chercheur associé au King’s College of London et au Sophiapol-Paris 10) et Pierre Dardot.

Mercredi 14 mai 2014Les technologies neuroniques utilisées en psychiatrie, en éducation et en entreprise avec Loriane Bellahsen (psychiatre), Christian Laval, Ferhat Taylan (CIPh).

Mercredi 11 juin 2014 : Séance conclusive  : Gouverner par les neurones  ? (discussion générale).

.

Voir aussi :
– La présentation du séminaire sur le site du Collège internationale de philosophie.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search