Colloque “Théories et pratiques du care : comparaisons internationales”, 13-14 juin 2013, Université Paris Descartes

Capture d’écran 2013-06-05 à 21.56.22

Ce colloque international a pour ambition d’apporter un éclairage nouveau sur la question des significations, des pratiques et des politiques liées au care en tant que travail. Ce travail matériel, technique et émotionnel est façonné par des rapports sociaux de sexe, de classe, de « race »/ethnie, entre différents protagonistes : les pourvoyeur-euse-s et les bénéficiaires du care, ainsi que tous ceux qui encadrent, supervisent ou prescrivent le travail. Le care n’est pas seulement une attitude attentionnée, c’est un travail qui recouvre un ensemble d’activités matérielles et de relations consistant à apporter une réponse concrète aux besoins des autres. On peut aussi le définir comme un rapport de service, de soutien et d’assistance, rémunéré ou pas, impliquant un sens de la responsabilité vis-à-vis de la vie et du bien-être d’autrui.

L’objectif de ce colloque est de rassembler des chercheur-e-s et des praticien-ne-s pour confronter leurs expériences et présenter la réalité du travail du care dans différents pays. Dans cette perspective, cette rencontre est organisée par le réseau international MAGE « Marché du travail et genre » qui fédère des chercheur-e-s et des universitaires en France et à l’étranger, « Agir pour le care » du groupe Humanis, programme d’actions visant à valoriser le care et le prendre soin, en particulier vis-à- vis des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, et le laboratoire Cresppa-GTM, centré sur les questions du travail, du genre et de la citoyenneté.

Avec traduction simultanée français-anglais-japonais-portugais.

Date :
jeudi 13 et vendredi 14 juin 2013

Lieu :
Université Paris Descartes
Grand Amphithéâtre
83, bd saint Germain
75006 Paris
Plan d’accès

Inscription :
Entrée libre sur inscription sur le site d’Agir pour le care

Comité d’organisation :
Aurélie Damamme (Université Paris 8, CRESPPA-GTM)
Helena Hirata (CNRS, CRESPPA-GTM) (COORD.)
Efthymia Makridou (Université Paris 8, CRESPPA-GTM)
Margaret Maruani (Université Paris Descartes-Cerlis / MAGE-CNRS)
Pascale Molinier (Université Paris 13, UTRPP)
Patricia Paperman (Université Paris 8, LABTOP)
Alain Smagghe (Agir pour le care, Groupe Humanis)
Kurumi Sugita (Institut d’Asie orientale, CNRS)

Comité scientifique :
Nadya Araujo Guimarães (Université de São Paulo, CEBRAP, Brésil)
Ruri Ito (Hitotsubashi University, Japon)
Danièle Kergoat (CNRS, CRESPPA-GTM)
Sandra Laugier (Université Paris 1, Phico)
Bila Sorj (Université Fédérale de Rio de Janeiro, Brésil)
Florence Weber (ENS, CMH)
Viviana Zelizer (Princeton University, Etats-Unis)

Contact :
agirpourlecare@humanis.com

 

Programme


JEUDI 13 JUIN

.
8h30 : accueil

9h00 :  ouvertures par les organisateur-e-s
.

Matinée : Care et rapports sociaux
Présidente : Margaret Maruani (sociologue, Université Paris Descartes, Cerlis / Mage, CNRS)
.

9h15-9h45 : Evelyn Nakano Glenn (sociologue, Université de Californie à Berkeley, États-Unis)
Race, genre et l’obligation des femmes au care

9h45-10h15 : Helena Hirata (sociologue, CRESPPA-GTM), Efthymia Makridou (sociologue, CRESPPA-GTM) et Myrian Matsuo (sociologue, Fundacentro, Ministério do Trabalho, Brésil)
Comparaison Japon, Brésil, France sur le travail du care

10h15-10h45 : Pascale Molinier, psychologue (Université Paris 13/UTRPP)
Les écueils de la professionnalisation du care

10h45-11h15 : pause

11h15-11h45 : Chiho Ogaya (sociologue, Université Nationale de Yokohama, IMAGE, Japon)
Femmes migrantes philippines dans le travail du care au Japon

11h45 -13h00 : débat
Discutant-e-s : Angelo Soares (sociologue, UQAM, Canada) et Danièle Kergoat (sociologue, CRESPPA-GTM)

 

Après midi : Care et dépendance
Président : Marc Bessin (sociologue, IRIS,CNRS, EHESS et Université Paris 13)
.

14h30-15h00 : Alain Smagghe (médecin gériatre, coordonnateur Agir pour le care, groupe Humanis)
Que disent les théories du care à ceux qui, au jour le jour, se soucient des « personnes âgées dépendantes » ?

15h00-15h30 : Claudette Bouaziz ( directrice EHPAD – Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes – Émilie de Rodat)
Comment, au jour le jour, développer une culture commune du care dans un EHPAD ?

15h30-16h : Michiya Takahashi (responsable de l’établissement Mori no Komichi, Japon)
L’expérience japonaise des « group homes »

16h-16h30 : Sérgio Paschoal (médecin gériatre, Secrétariat à la Santé de São Paulo, École de Médecine de l’Université de São Paulo, Brésil)
Service public et dépendance : l’expérience brésilienne

16h30-17h45 : débat
Discutantes : Lise Burgade (conseillère technique, CNSA – Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) et Guita Grin Debert (anthropologue, Université de Campinas, Brésil)

18h00-18h30 : Projection de « Le printemps d’Émilie », de Josiane Maisse (réalisatrice)

18h30 : cocktail offert par l’Université Paris Descartes
.

.

VENDREDI 14 JUIN

.
8h30 : accueil
.

Matinée : Care, famille et travail à domicile
Présidente : Florence Weber (anthropologue, Centre Maurice Halbwachs/Maison des Sciences sociales du handicap, ENS-Paris)
.

9h00-9h30 : Chizuko Ueno (sociologue, Université de Tokyo, Japon)
L’impact de l’assurance des soins de longue durée (Long-Term Care Insurance, LTCI) sur le care familial : qui prend soin de qui et où ? L’expérience japonaise 2000-2012.

9h30-10h00 : Patricia Paperman (sociologue, Université Paris 8, LABTOP)
Care et discriminations : le cas du handicap

10h00-10h30 : Aurélie Damamme (sociologue, Université Paris 8, CRESPPA-GTM), Miho Ota (sociologue, Institut d’Asie Orientale) et Kurumi Sugita (anthropologue, Institut d’Asie Orientale, CNRS/ENS-Lyon)
Regards croisés sur le care domestique. Retour sur deux enquêtes en Ile-de-France et à Osaka

10h30-11h00 : Nagisa Okada (Care manager, Ryokujuen, Japon)
Quelle est la compétence professionnelle nécessaire pour les aidants professionnels intervenant dans l’aide à domicile ?
Ayaka Kashiwazaki (sociologue, master à Hitotsubashi University, Japon, et ex-aide à domicile)
Que s’est-il passé après la socialisation du secteur des soins de longue durée ? Les difficultés des travailleurs de l’aide à domicile.

11h00-11h30 : pause

11h30 – 13h00 : débat
Discutantes : Christelle Avril (sociologue, Université Paris 13, IRIS) et Bila Sorj (sociologue, Université de Rio de Janeiro, IFCS, Brésil)
.

Après-midi  : Care et action publique
Présidente : Nadya Araujo Guimarães (sociologue, Université de São Paulo, CEBRAP, Brésil)
.

14h30-15h00 : Ana Amélia Camarano (démographe, IPEA – Instituto de pesquisa econômica aplicada- Brésil)
Soins de longue durée pour la population âgée : un nouveau risque social à assumer ?

15h00-15h30 : Claude Martin (sociologue, CRAPE, Université Rennes 1, EHESP et CNRS)
Comment le care s’impose t-il à l’action publique ?

15h30-16h00 : Zita Cabais Obra (secrétaire générale CFDT des salariés du particulier employeur d’Ile-de-France)
Organisation syndicale des assistantes de vie des personnes âgées à domicile

16h00-16h30 : Seiko Tahara (membre du comité exécutif de Tokyo care workers union – Syndicat des travailleurs du care de Tokyo)
Détérioration du travail de « care » et organisation des travailleurs immigrés

16h30- 17h30 : débat
Discutantes : Florence Jany-Catrice (économiste, CLERSE, Université Lille 1) et Machiko Kamio (juriste, Nihon University, Japon)

17h30 : clôture du colloque

.

Capture d’écran 2013-06-06 à 00.30.15Présentation et programme du colloque en PDF

..

.



Citer ce billet
Eva Debray (2013, 6 juin). Colloque “Théories et pratiques du care : comparaisons internationales”, 13-14 juin 2013, Université Paris Descartes. Le Carnet du Sophiapol. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uh4r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.