Colloque « Les catégories de l’esprit. Autour de la philosophie sociale de Vincent Descombes », 23-25 mai 2013, EHESS

ehess

Lecteur subtil des grands auteurs de la tradition philosophique, qu’il discute à la lumière des questions les plus contemporaines, Vincent Descombes est l’auteur d’une oeuvre profondément originale dont l’influence ne cesse de s’étendre. Grâce à une analyse catégoriale inspirée d’Aristote et de Wittgenstein, Descombes renouvelle profondément nos conceptions du sujet et de l’action. Cette pratique sobre et rigoureuse de la philosophie ne permet pas seulement de résoudre les embarras intellectuels qui prennent naissance dans les confusions du langage et nourrissent les querelles philosophiques ; plus important encore, elle débouche sur l’élaboration d’une philosophie pratique qui intéresse directement les sciences sociales.

L’analyse catégoriale s’enrichit ainsi d’une discussion constante avec la tradition sociologique française – Durkheim, Mauss, Dumont – dont Descombes reprend les orientations majeures. Il met au jour les institutions qui fixent le sens de nos actions et construit une philosophie de l’esprit opposée aux paradigmes, basés sur les sciences naturelles, qui isolent l’individu de son inscription sociale. C’est sur cette base que Descombes élabore, au carrefour de l’anthropologie sociale et de la théorie littéraire, une philosophie critique de l’histoire. Cette réflexion sur la modernité, proche de Taylor et Castoriadis, culmine dans une interrogation politique sur les conditions d’une identité collective pour les sociétés démocratiques contemporaines.

L’ambition de ce colloque est d’articuler les différentes facettes de la pensée de Descombes en montrant la place centrale qu’y occupent le dialogue avec les sciences sociales et l’élaboration d’une philosophie sociale de l’esprit. Il se propose ainsi d’aider à en percevoir l’unité et la portée pour la réflexion politique, que Vincent Descombes lui-même explicitera lors d’une conférence finale, suivie d’une discussion avec Charles Taylor et Etienne Balibar. Cet hommage, le premier à Paris, permettra enfin de montrer en acte la fécondité de son enseignement, dans la perspective des générations qui l’ont reçu et discuté, développé et utilisé.

Date
23-25 mai 2013

Lieu
EHESS, 105 Bd Raspail, 75006, Paris, Amphithéâtre François-Furet

Organisation
Francesco Callegaro, Marc Pavlopoulos, Jing Xie

 

JEUDI 23 MAI 2013 

9:00 – 9:15 Accueil

9:15 – 9:30 Ouverture du colloque par Olivier Remaud (CESPRA, CNRS-EHESS)

 

9:30 – 12:45 LE SUJET. Présidence Christiane Chauviré (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne)

9:30 – 10:30 Stéphane Chauvier (Université Paris-Sorbonne)
Grammaire et existence : des concepts embrouillés font-ils une vie insatisfaite ? 

10:30 – 11:30 Richard Moran (Université de Harvard)
L’altérité et les institutions de la parole 

11:30 – 11:45 Pause

11:45 – 12:45 Pierre-Henri Castel (CERMES3, CNRS)
La psychanalyse malgré lui

 

14:30 – 17:45 L’ACTION. Présidence Cyrille Michon (Université de Nantes)

14:30 – 15:30 Élise Marrou (PhiCo/EXeCO, Université Paris I-Panthéon-Sorbonne)
L’enquête radicale” de Vincent Descombes : de la critique de l’ego ipsissimum à l’anthropologie sociale 

15:30 – 16:30 Marc Pavlopoulos (PhiCo/EXeCO, Université Paris I-Panthéon-Sorbonne)
La rationalité des fins 

16:30 – 16:45 Pause

16:45 – 17:45 Philippe Urfalino (CESPRA, CNRS-EHESS)
Quel(s) suppôt(s) pour l’action collective ? Le cas de la décision collective

 

VENDREDI 24 MAI 2013

 

9:00 – 12:45 L’INSTITUTION. Présidence Irène Théry (EHESS)

9:00 – 9:30 Bruno Gnassounou (Université de Nantes)
Règles et modalités 

9:30 – 10:00 Cyril Lemieux (LIER-IMM, CNRS-EHESS)
Les règles sont-elles des prescriptions ? Un détour par la sociologie de l’action 

10:00 – 10:30 Discussion 

10:30 – 10 :45 Pause

10:45 – 11:45 Stéphane Vibert (Université d’Ottawa)
Le holisme anthropologique : comparaison et transformation des institutions 

11:45 – 12:45 Jing Xie (Académie de Paris)
Donner du sens : sur la critique du structuralisme 

 

14:30 – 17:45 L’HISTOIRE. Présidence Philippe de Lara (Université Paris II-Panthéon-Assas)

14:30 – 15:30 Francesco Callegaro (LIER-IMM, CNRS-EHESS)
La critique radicale de la modernité et le projet d’autonomie 

15:30 – 16:30 Bruno Karsenti (LIER-IMM, CNRS-EHESS)
Descombes et la nuit du 4 août 

16:30 – 16:45 Pause

16:45 – 17:45 Francis Goyet (Université de Grenoble)
Le philosophe amateur de littérature et les ours théoriciens

 

SAMEDI 25 MAI 2013

9:15 – 9:30 Accueil

9:30 – 12:30 L’IDENTITÉ – Présidence Bruno Karsenti (LIER-IMM, CNRS-EHESS)

9:30 – 10:30 Conférence de Vincent Descombes 

10:30 – 11 :00 Réponse de Charles Taylor (Professeur émérite, université McGill)

11 :00 – 11:30 Réponse d’Étienne Balibar (Professeur émérite, université Paris Ouest)

11:30 – 12:30 Réponses de Vincent Descombes et discussion avec la salle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search