Nouvelle publication : Élise Derroitte « La critique de la critique « De la philosophie de l’histoire » de Walter Benjamin »

La volonté de construire une philosophie critique de l’histoire est au cœur de la philosophie de Walter Benjamin. De sa dissertation doctorale aux thèses Sur le concept d’histoire, Benjamin s’est attelé à la tâche de comprendre et de construire les modes de réalisation d’une histoire critique en rupture avec une tradition dédiée à la modernité.
Cet ouvrage vise à reconstruire les différentes étapes épistémologiques de cette construction majeure et innovante face au modernisme toujours prévalant actuellement dans ce domaine. Trois niveaux de critique sont identifiés qui concernent respectivement le contenu, la forme et la pratique de la critique. Il en ressort que la critique de la critique est le geste philosophique fondamental qui analyse et structure l’activité critique en dissociant les différentes opérations à l’œuvre dans cette dernière. Ce geste philosophique premier ne concerne ni la dénonciation ni la rectification partielle d’une situation d’oppression mais constitue réellement son émancipation. Il vise la transformation du sujet lui-même dans et par son rôle d’intervenant dans l’histoire. C’est en cherchant à trouver et mobiliser les ressources d’apprentissage chez le sujet que le geste critique premier parvient à dépasser l’oppression et à engager la production d’une nouvelle forme de vivre ensemble.

L’auteur
Elise Derroitte est docteur en philosophie et actuellement assistante de recherche au Centre de Philosophie du Droit (CPDR) de l’Université catholique de Louvain (Ucl).

 

table des matières

Remerciements    I
Table des abréviations des textes de Walter Benjamin    II
Liminaire méthodologique    1
Introduction générale  Benjamin philosophe critique de l’histoire    5

PARTIE I    La surdétermination.  Une théorie de l’histoire entièrement saturée par sa fin    17
Introduction    17
Chapitre 1.  Le concept de critique esthétique dans le romantisme allemand    20
1.1 La réflexion comme tension aporétique entre l’idéalisme et le romantisme    22
1.2 L’esthétique romantique    28
Chapitre 2. Le progrès comme catastrophe : les crises de la modernité    34
2.1. L’analyse de l’historicisme comme rapport abstrait, objectivant à l’expérience    35
2.2 Les transformations de l’expérience    47
Conclusion de la Partie I    95

PARTIE II    Une théorie de l’histoire entièrement axée sur l’origine    99
Introduction    99
Chapitre 1. La chute dans le langage humain comme perte de l’unité de l’origine    102
Chapitre 2. La rectification de la théorie de la potentiation de l’objet    116
Chapitre 3. La dépotentiation dans l’Origine du drame baroque allemand    119
3.1. Le rapport à l’histoire dans le Trauerspielbuch    123
3.2. La perte de la fin dans l’attention à l’origine    144
3.3 Aporie de cette construction esthétique sur le plan pratique de la critique    161
Conclusion de la Partie II    165

PARTIE III    La repotentiation,  une construction critique de l’histoire    169
Introduction    169
Chapitre 1. La critique de l’objectivation    174
1.1. La théorie de la critique littéraire    175
1.2. La traduction    183
1.3. Écriture du Trauerspiel : l’allégorie    193
1.4. La critique comme processus de subjectivation    198
Chapitre 2. La critique de la subjectivation    200
2.1. Le rôle de l’historien matérialiste    200
2.2 L’éducateur dans le théâtre prolétarien    211
2.3 La critique comme processus d’objectivation    215
Conclusion de la partie III    217

PARTIE IV    La critique de la critique    219
Introduction    219
Chapitre 1. La critique des critiques    222
1.1 L’art comme critique    223
1.2 Le philosophe critique    248
1.3 La critique de la critique    261
Chapitre 2. Histoire et critique    265
2.1 Généalogie des opérations de transformation dans l’histoire    265
2.2. Sur la spécificité de ces deux opérations dans la philosophie de l’histoire    279
Schéma récapitulatif    293
Conclusion de la Partie IV :  La critique comme construction plastique de l’histoire    294

Conclusion générale    297
Bibliographie    303
Table des matières    327

 

Informations techniques
Éditeur : Georg Olms Verlag AG, Hildesheim
Collection : Europaea Memoria, Reihe I: Studien Band 92
Date de parution : 2012
ISBN : 978-3-487-14822-9
Prix : 49.80 €

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search