Séminaire “De la laïcité à la transparence? À propos des lois interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public”, 14 décembre 2012, CERI

Image illustrative de l'article Centre d'études et de recherches internationales

En 2010 et 2011 ont été adoptées en France et en Belgique des lois prohibant la dissimulation du visage dans l’espace public, qui marquent une nouvelle étape dans le processus de réglementation du port de vêtements à connotations religieuses. Sans doute parce que la référence à la laïcité mobilisée antérieurement est d’un maniement plus délicat en dehors de l’enceinte scolaire, ces lois semblent avoir été au moins partiellement justifiées par l’invocation — ou le détournement — d’une norme de transparence, qui exige la visibilité d’une partie du corps des individus dans un périmètre délimité par le législateur. Distincte du principe de publicité historiquement associé à la tradition libérale, cette norme serait ici le vecteur d’une restriction par la puissance publique de la gamme des comportements légalement admissibles. Si tel est bien le cas, quels sont les déterminants et les effets – directs et indirects – de ce glissement argumentatif ? Et quelle appréciation doit-on porter à son égard ? Telles sont les deux questions principales auxquelles ce séminaire entend apporter des éléments de réponse, au moyen de la confrontation d’une pluralité de perspectives disciplinaires – philosophiques, juridiques et sociologiques.

La première séance du séminaire de recherche “De la laïcité à la transparence ? À propos des lois interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public” accueillera Cécile Laborde (philosophe, University College of London), Stéphanie Hennette-Vauchez (juriste, Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Valérie Amiraux (sociologue, Université de Montréal).

.

Date :
Vendredi 14 décembre 2012, 16h-19h

Lieu :
Centre  d’études et de recherches internationales

56 rue Jacob
75006 Paris
salle Jean Monnet (RDC)

Organisation :
Ce séminaire est organisé dans le cadre du groupe de recherche « Transparence » coordonné par Magali Bessone, maître de conférences en philosophie morale et politique à l’Université de Rennes 1. Ce groupe est composé de: Malik Bozzo-Rey (philosophe, Université Catholique de Lille),  François Calori (philosophe, Université de Rennes 1), Renaud Crespin (politiste, IEP de Rennes), Nadège Ragaru (politiste, CERI-Sciences Po), Daniel Sabbagh (politiste, CERI-Sciences Po), Yamina Tadjeddine (économiste, Université Paris Ouest Nanterre la Défense).

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles.

.

PROGRAMME DE LA SEANCE

Cécile Laborde (philosophe, University College of London) : « La liberté de religion à l’âge séculier »

Stéphanie Hennette-Vauchez (juriste, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Le voile et les « guerres du droit » (2004-2012) »

Valérie Amiraux (sociologue, Université de Montréal) : « Criminalisation des signes extérieurs de la foi et publicisation de l’intime: retour sur quelques paradoxes européens »

Ces interventions seront suivies d’une discussion collective.




 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search