Soutenance d’HDR : “Sociologie de la culture, de la célébrité et des publics. Des vedettes aux mythes, des amateurs aux fans : production, réception et usages”, par Gabriel Segré, 23 novembre 2012, Paris Ouest

Dans ce mémoire d’HDR, je reviens sur plus d’une quinzaine d’années de recherches en sociologie et anthropologie de l’art et de la culture. Mes travaux ont notamment porté sur la question des artistes, depuis les musiciens, simples artisans de rock, les vedettes de téléréalité, jusqu’aux stars ou idoles, objets de cultes et promus au rang de mythes. J’ai étudié autant la réalité de leur quotidien et pratiques que les représentations dont ils font l’objet. J’ai étudié également la question des publics, et me suis penché sur leurs caractéristiques et profils ainsi que sur leurs usages, leurs pratiques et leurs représentations. J’ai travaillé sur les amateurs comme sur les fans, sur les publics de la musique comme de l’art en général, des équipements culturels, des festivals ou de la télévision (des émissions de téléréalité). Sur ces différents terrains, je me suis livré à une analyse des formes de production, de réceptions et d’usages de l’art, de la culture, et de la célébrité.

Ces recherches, tant qualitatives que quantitatives, ont largement nourri mon enseignement et ma contribution aux tâches administratives à l’université. Je propose en effet des cours de sociologie de l’art et des médias, et codirige une spécialité de master 2 professionnel qui forme les étudiants aux métiers de la culture.

.
Gabriel Segré
, Maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Ouest (laboratoire Sophiapol), soutient son mémoire pour l’habilitation à diriger des recherches (HDR).

Mémoire de synthèse : Sociologie de la culture, de la célébrité et des publics
Mémoire original : 2001, l’Odyssée du Loft.
.
Jury :
Frédéric Charles, Professeur à l’Université de Picardie Jules Vernes (CURAPP)
Philippe Combessie,  Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Sophiapol), parrain
Nathalie Heinich, Directrice de recherche au CNRS (CRAL)
Dominique Pasquier, Directrice de recherche au CNRS (ENST)
Bruno Péquignot, Professeur à l’Université de Paris III (CERLIS)
Martine Segalen, Professeur émérite à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Sophiapol)
.
Date :
vendredi 23 novembre 2012 à partir de 14h00
.
Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
salle B 016 (rez-de-chaussée du bâtiment B)
Comment venir ? par le train et le RER
Plan du campus de Paris Ouest Nanterre La Défense

Résumé en anglais :
“Sociology of culture, celebrity and audiences. From stars to myths, from amateurs to fans : production, reception and customs”.

In the present memorandum of DHR, I will go back  over  fifteen years of research in sociology and anthropology of art and culture. My researches covered principally all artists matters, from musicians, simple rock craftsmen,  reality TV celebrities,  to stars or idols promoted to objects of worship. I studied the reality of their everyday lives and practical behaviors as much as their picturing. I also studied audiences, examined their characteristics and profiles as their customs, practices and picturing. I worked on matters of amateurs as much of those of fans, music and art audiences, cultural equipments, festivals or television shows (TV reality). On those different matters, I carried out analysis on all means of productions, reception and common practices of art, culture and celebrity.

These researches, both in qualitative and quantitative terms have widely sustained my teaching and my contribution to the university’s administrative tasks.  As a matter of fact, I teach art and medias sociology and co-manage  a professional specialist Master 2  which prepares students for cultural jobs.

Key words : audiences, art, culture, rock, celebrity, real TV

.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.