Colloque international « Le sens de la justice, une “utopie réaliste” ? » , 19-21 novembre 2012, Université Bordeaux 3

Si la Théorie de la justice de John Rawls a fait l’objet d’une attention considérable, la psychologie morale sur laquelle elle s’appuie, et qu’elle développe dans sa troisième partie, est restée relativement ignorée des travaux francophones et anglophones. Elle y joue pourtant un rôle essentiel, les “sentiments moraux” (culpabilité, indignation, ressentiment) étant nécessaires pour garantir la stabilité de la structure de base d’une société bien ordonnée. Une société juste ne saurait perdurer si ses citoyens ne développent un “sens de la justice”, défini comme “le désir efficace d’appliquer les principes de la justice et d’agir selon eux”. Ce colloque international entend interroger le sens et la portée que revêt le concept de “sens de la justice”. Il envisagera à la fois la généalogie moderne du concept et sa reprise contemporaine, dans le cadre de la théorie rawlsienne mais aussi de ses critiques féministes, cosmopolitistes, perfectionnistes ou issues de la Théorie critique. En partant de la psychologie morale, il mettra à l’épreuve le socle anthropologique d’une théorie politique qui aspire, selon la formule de Rawls, à proposer une “utopie réaliste”.

Date : lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 novembre 2012.

Lieu : Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, Salle des thèses (Bâtiment administratif), Domaine universitaire 33607 Pessac, Tramway B arrêt “Montaigne/Montesquieu”.

Contacts : Céline SPECTOR, Charles GIRARD

Partenaires : Institut Universitaire de France, Sciences, Philosophie, Humanités (Bordeaux III), Rationalités contemporaines (Paris-Sorbonne)

.

Programme.

Lundi 19 novembre 2012

14h : accueil des participants, ouverture du colloque

.

SESSION 1 – LE SENS DE LA JUSTICE AVANT RAWLS : GÉNÉALOGIE DU PROBLÈME
Présidence : Kim Sang ONG VAN CUNG

14h30-15h15 : Gabrielle RADICA, Sens de la justice et culture : Hume/Rousseau.

15h15-16h : Charles RAMOND, Le “sentiment d’injustice” dans la Théorie des sentiments moraux d’Adam Smith.

16h-16h30 : pause

16h30-17h15 : François CALORI, Le sens de la justice chez Kant.

.

Mardi 20 novembre 2012

SESSION 2 – LE SENS DE LA JUSTICE CHEZ RAWLS : INTERPRÉTATIONS CROISÉES
Présidence : Charles GIRARD

9h30-10h15 : Raïssa MAILLARD, Le concept de personne et le sens de la justice dans la Théorie de la justice.

10h15-11h : Céline SPECTOR, Du fair-play au sens de la justice. Généalogie de la morale rawlsienne.

11h-11h15 : pause

11h15-12h : Miriam BANKOVSKY, Portée et pertinence morale de “l’envie excusable” chez Rawls : questions critiques.

12h-12h45 : Speranta DUMITRU, Le sens du sens de la justice. Exercice d’exégèse rawlsienne.

13h-14h30 : déjeuner

.

SESSION 3 – LE SENS DE LA JUSTICE CONTRE RAWLS : APPROCHES CRITIQUES
Présidence : Sophie GUÉRARD DE LATOUR

14h30-15h15 : Kim Sang ONG VAN CUNG, Culpabilité et sens de la justice : réflexions sur la morale de groupe selon Rawls.

15h15-16h : Christopher HAMEL, Le sens de la justice est-il compatible avec la neutralité de l’État ? L’objection perfectionniste.

16h-16h30 : pause

16h30-17h15 : Justine LACROIX, La critique communautarienne de la primauté des libertés fondamentales.

.

Mercredi 21 novembre 2012

SESSION 4 – LE SENS DE LA JUSTICE APRÈS RAWLS
Présidence : Céline SPECTOR

9h-9h45 : Charles GIRARD, Le sens de la justice et la persuasion publique. Coopération, empathie et conflit.

9h45-10h30 : Florent GUENARD, L’égalité inachevée et la volonté de justice.

10h30-11h : pause

11h-11h30 : Michaël FOESSEL, L’injustice du monde. Existe-t-il un sentiment cosmopolitique ?

11h45-12h30 : Fabienne BRUGÈRE, Comment passe-t-on de l’éthique du care à la justice sociale ?

12h30 : Conclusion du colloque par Céline SPECTOR et Charles GIRARD

.

Liste des participants

Miriam BANKOVSKY, Lecturer, Science politique, La Trobe University, Melbourne.

Fabienne BRUGÈRE, Professeure des universités, Philosophie, université Bordeaux 3, SPH.

François CALORI, Maître de conférences, Philosophie, université Rennes 1, Philosophie des normes.

Speranta DUMITRU, Maître de conférences, Science politique, université Paris 5, CERCES.

Michaël FOESSEL, Maître de conférences, Philosophie, université de Bourgogne, Centre George Chevrier.

Charles GIRARD, Professeur agrégé, Philosophie, université Paris 4, Rationalités Contemporaines.

Florent GUENARD, Maître de conférences, Philosophie, université de Nantes, CAPHI.

Sophie GUÉRARD DE LATOUR, Maître de conférences, Philosophie, Paris I, NOSOPHI.

Christopher HAMEL, Post-doctorant, Science politique, université Libre de Bruxelles, CTP.

Justine LACROIX, Professeure des universités, Science politique, université Libre de Bruxelles, CTP.

Raïssa MAILLARD, Doctorante, Philosophie, université Paris 1, NOSOPHI.

Kim Sang ONG VAN CUNG, Professeure des universités, Philosophie, université Bordeaux 3, SPH.

Gabrielle RADICA, Maître de conférences, Philosophie, université de Picardie, CURAPP.

Charles RAMOND, Professeur des Universités, Philosophie, université Paris 8, LLCP.

Céline SPECTOR, Professeure des Universités, Philosophie, université Bordeaux 3, SPH.

.

Télécharger le programme

.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search