Étiqueté : sociologie de la culture

Séminaire Lasco/Sophiapol/Sef : Bruno Péquignot, 19 octobre, Paris Nanterre

Depuis une quinzaine d’années l’expression nouvelle « industries créatives » et ses dérivés (« ville créative », « classe créative »…) cherche à englober les industries culturelles dans un ensemble plus vaste, dont elles ne seraient qu’un élément parmi d’autres. On s’interrogera sur les enjeux de ce changement qui n’est sans doute pas que sémantique.

Soutenance de la thèse de Leïla Delannoy : « L’expérience artistique en prison. D’une triple inertie à l’expérimentation de transformations sociales », vendredi 3 mars 2017, Paris Nanterre

Le travail analyse le maillage entre art, prison et société, considérant que l’enfermement le plus visible peut, quand il devient le point central d’une expérience artistique de collaboration entre le dedans et le dehors, permettre de mener une réflexion sur d’autres types de cloisonnements à l’œuvre dans la société.

Revue Sciences Humaines : « On ne naît pas fan, on le devient », par Gabriel Segré

On ne devient pas fan du jour au lendemain. Pourtant nombreux sont ceux qui évoquent à la fois un « coup de foudre », un « choc », une « révélation », un « flash », ou une césure, une renaissance, comme s’il y avait un avant et un après la découverte de l’objet. Attribuée au hasard, la rencontre est souvent présentée comme un moment fondamental et fondateur d’une nouvelle existence.