Étiqueté : Lasco

Séminaire Lasco/Sophiapol/Sef, 8e séance : Laurent Gaissad, 10 mai, Paris Nanterre

Des figures comportementales considérées comme « problématiques » n’ont pas manqué en Europe et en Amérique du Nord au cours des deux dernières décennies, parfois véhiculées par des militants de la cause homosexuelle passés maîtres dans l’articulation du couplage vulnérabilité / dangerosité sexuelle. Ces désignations ont, de fait, inspiré les politiques publiques…

Nouvelle parution : Corps en péril, corps miroir. Approches socio-anthropologiques, sous la direction de Philippe Combessie

Cet ouvrage tend un miroir à facettes multiples, devant lequel chacun peut s’interroger sur son propre rapport au corps, saisi par des injonctions souvent contradictoires : individualisation croissante d’un côté, tendance à l’uniformisation de l’autre. L’articulation entre sociologie et anthropologie engage une dynamique réflexive qui permet de mettre en lumière à la fois les souffrances et les marges de manœuvre des acteurs.

Séminaire Lasco/Sophiapol et Sef : Myriam Joël, 12 janvier 2017, Paris Nanterre

Myriam Joël interviendra sur le thème « Prévention et réduction des risques et des dommages en prison et à la sortie ». Elle s’attachera à mettre en lumière un triple processus qui concourt à dessiner un profil de (futurs) sortants de prison à destination desquels sont adressés, voire réservés, les messages et les dispositifs de prévention et de réduction des risques et des dommages pour ce qui est des infections sexuellement transmissibles : spatial, d’identification et de sélection.

Séminaire Lasco/Sophiapol, 2nde séance : Yagos Koliopanos, 10 novembre 2016, Paris Ouest

“Les travailleuses du sexe prennent la plume : sociologie d’une écriture de soi”. Cette communication présente une recherche en cours, par entretiens et observation ethnographique, qui porte sur les écrits autobiographiques et/ou militants de travailleuses du sexe, de 1974 à nos jours, en Grèce et en France.

Journées d’étude « De la constitution d’un corpus aux analyses statistiques, comment produire des analyses quantitatives à partir de matériaux ethnographiques ? », 10 et 11 octobre 2016, Paris Ouest

  Ces deux journées d’étude sont organisées par le Sophiapol en partenariat avec la Société d’ethnologie française (SEF) et avec le soutien de l’Ecole...

Revue Sciences Humaines : « On ne naît pas fan, on le devient », par Gabriel Segré

On ne devient pas fan du jour au lendemain. Pourtant nombreux sont ceux qui évoquent à la fois un « coup de foudre », un « choc », une « révélation », un « flash », ou une césure, une renaissance, comme s’il y avait un avant et un après la découverte de l’objet. Attribuée au hasard, la rencontre est souvent présentée comme un moment fondamental et fondateur d’une nouvelle existence.

Séminaire Lasco/Sophiapol, 4e séance : Anthony Fouet, 21 avril 2016, Paris Ouest

Les applications de rencontres géolocalisées constituent un espace de « co-construction de fantasme » révélateur des pratiques homosexuelles contemporaines redéfinissant les « territoires sexuels ». L’analyse porte sur l’imbrication de ce médium dans les trajectoires affectives et sexuelles d’homosexuels résidant à Paris et ce faisant éclaire les représentations de la conjugalité homosexuelle.