Étiqueté : genre

Nouvelle parution : Amours clandestines. Sociologie de l’extraconjugalité durable, par Marie-Carmen Garcia

La sociologie de l’extraconjugalité durable est une sociologie des dettes morales au quotidien. Or, à certains égards de façon plus forte encore que le don, la dette crée du lien social – et la dette morale sans doute encore plus manifestement que la dette financière. La sociologie de l’extraconjugalité clandestine durable constitue une analyse de liens sociaux structurés – voire entraînés – par un jeu complexe de dettes morales entrecroisées, qui se révèlent d’autant plus puissantes qu’elles sont occultées.

Colloque international « Les échanges sexuels et leurs « clients » », 14-16 juin 2016, Paris Ouest

L’objectif de ce colloque international pluridisciplinaire est de contribuer à l’élargissement du concept d’échange économico-sexuel à partir des notions de transactions sexuelles et de sexualité négociée en concentrant le point de vue sur les « client.e.s ».

Séminaire Lasco/Sophiapol 2015, 2e séance : Alain Giami, 25 mars 2015, Paris Ouest

Scripts et scénarios culturels de la sexualité : les évolutions des « paraphilies » dans les classifications internationales. Les études sur les classifications des troubles sexuels et des troubles de l’identité de genre sont peu développées alors que de nombreux débats et controverses se déroulent au sein des communautés professionnelles et d’usagers concernées autour de ces questions.

Colloque « Borderline, les économies du sexe », enregistrements vidéo et audio (12-13 décembre 2014, Centre Pompidou)

Enregistrements vidéo et audio (à écouter en direct ou à télécharger) du colloque “Borderline, les économies du sexe” qui s’est déroulé au Centre Pompidou (Paris) les 12 et 13 décembre 2014.

Séminaire Lasco/Sophiapol 2015, 1ère séance : Catherine Deschamps, Mélanie Gourarier, Philippe Combessie, 9 janvier 2015, Université Paris Ouest

À l’occasion de la parution du livre L’échange économico-sexuel, Catherine Deschamps (codirectrice, avec Christophe Broqua, de l’ouvrage), Mélanie Gourarier (coauteure) et Philippe Combessie (coauteur), développeront une communication, en trois temps et à trois voix, intitulée :  L’échange économico-sexuel présenté puis saisi à travers deux exemples atypiques : les hommes de la Communauté de la séduction et les femmes seules en milieu “libertin”. Elle sera ensuite discutée par les participants du séminaire.

Colloque “Borderline, les économies du sexe”, 12 & 13 décembre 2014, au Centre Pompidou (Paris)

Borderline, la pornographie et la prostitution se situent aux frontières : du visible/caché, de l’illicite/licite/toléré, du consenti/subi, du désirable/abject, payant/gratuit…
Les sexualités monnayées posent ainsi de multiples questions morales et politiques. Que dévoile le travail sexuel sur le pouvoir, sur les rapports de genre, de race et de classe ?
La prostitution implique-t-elle de façon intrinsèque un rapport d’exploitation et de domination ?
Quelles représentations, quelles normes la pornographie génère-elle ?
A travers débats, conférences et moments artistiques, des chercheurs de diverses disciplines, des acteurs sociaux et des artistes dialogueront pour éclairer ces problématiques contemporaines.

Nouvelle publication : “L’échange économico-sexuel”, sous la direction de Christophe Broqua et Catherine Deschamps (avec la collaboration de Cynthia Kraus)

Des maisons de passe en Bolivie aux clubs libertins parisiens, de l’homosexualité au Maroc aux mariages de convenance, cet ouvrage propose de repenser les logiques de l’échange économico-sexuel et des rapports de genre qui le fondent.