Étiqueté : drogues

Séminaire Lasco/Sophiapol/Sef, 8e séance : Laurent Gaissad, 10 mai, Paris Nanterre

Des figures comportementales considérées comme « problématiques » n’ont pas manqué en Europe et en Amérique du Nord au cours des deux dernières décennies, parfois véhiculées par des militants de la cause homosexuelle passés maîtres dans l’articulation du couplage vulnérabilité / dangerosité sexuelle. Ces désignations ont, de fait, inspiré les politiques publiques…

Podcast : Daniel Defert “L’intime dans le champ politique” (14 février 2015)

“L’intime dans le champ politique” : communication de Daniel Defert au séminaire “Politiques de Foucault”, le 14 février 2015, à écouter ou télécharger (en .mp3).

Séminaire “Politiques de Foucault – II”, 2e séance : Daniel Defert, 14 février 2015, Paris Ouest

« En 1984, le sida entre tragiquement dans la vie de Daniel Defert avec la mort de Michel Foucault. En hommage à celui qui fut son compagnon de vie pendant près de vingt-cinq ans, le sociologue crée Aides, la première association française de lutte contre le sida, dont l’action sera déterminante dans la gestion de l’épidémie. En plaçant le malade au centre, Aides redéfinit la façon de penser la santé publique et convoque la sexualité, l’affect et l’intime au cœur de la lutte. Une nouvelle forme de militantisme voit le jour, dont Daniel Defert est l’un des artisans.

Mais cette histoire s’inscrit dans la continuité d’une vie d’engagement : le combat en faveur de la décolonisation, Mai 68 et l’aventure de la Gauche prolétarienne, la création avec Foucault du Groupe d’information sur les prisons (GIP)… À chaque fois, Daniel Defert s’attache à partir des besoins et de la parole des premiers concernés, qu’ils soient ouvriers, détenus, homosexuels, usagers de drogues ou porteurs du VIH. »

Pour la seconde séance de la deuxième année de notre séminaire Politiques de Foucault, il nous présentera une communication intitulée L’intime dans le champ politique.