Étiqueté : capitalisme

Soutenance de thèse d’Yves David Hugot : « Immanuel Wallerstein. De la sociologie du développement à l’histoire globale », 21 septembre 2017, Paris Nanterre

Yves David Hugot, doctorant en philosophie au laboratoire Sophiapol (EA3932) de l’Université Paris Nanterre, soutiendra sa thèse, réalisée sous la...

Journée d’études « Autour de Thorstein Veblen : sociologie économique et critique sociale », 13 Mars 2015, Paris Ouest

Figure centrale de l’institutionnalisme économique, T. Veblen a également contribué à nourrir le développement de la sociologie de la consommation et des loisirs. Il a élaboré une théorie de la stratification sociale inscrite à la jonction de l’économie, de la sociologie et de l’histoire. Il a développé une pensée sociale et politique qui a eu un impact considérable sur le développement du pragmatisme mais aussi sur celui de la sociologie radicale américaine. Dans le cadre de cette journée, nous nous proposons de revisiter différents aspects de l’héritage théorique de Veblen. Il s’agira, entre autres, de mettre en relief la manière dont la pensée et les travaux de ce dernier dessinent les contours d’une forme spécifique de critique sociale.

Conférence d’Erik Olin Wright, « Défier (et peut-être transcender) le capitalisme à travers les « utopies réelles » », 9 janvier 2015, 10h, LabTop-Cresppa, Paris 17e.

Tandis que le capitalisme est devenu plus destructeur des vies de chacun-e et de la santé de l’environnement, il apparaît à la plupart des gens comme une force de la nature inaltérable. Les espérances social-démocrates de dompter le capitalisme en neutralisant ses effets néfastes grâce à des régulations étatiques décisives ont été sapées par la mondialisation et la financiarisation du capital. Les ambitions révolutionnaires de destruction du capitalisme à travers une prise et une rupture du pouvoir d’Etat, une dissolution coercitive des institutions capitalistes et leur remplacement par une alternative émancipatrice manquent quant à elles de crédibilité. Est-ce que ce sont là les seules logiques de transformation ? Il pourrait bien y avoir une voie différente qui pointe au-delà du capitalisme : éroder ce dernier en construisant des alternatives émancipatrices dans les espaces et les fissures des économies capitalistes elles-mêmes et lutter pour défendre et étendre ces espaces.

Table ronde : « Représenter la révolution, révolutionner la représentation. Autour du spectacle ‘Le Capital et son Singe’ « , Grenoble, MC2, samedi 29 novembre 2014, 14h30-18h

Table Ronde : « Représenter la révolution, révolutionner la représentation. Autour du spectacle Le capital et son Singe », Grenoble, MC2, samedi 29 novembre 2014, 14h30-18h.