Nouvelle parution : La sexualité en prison de femmes, par Myriam Joël

Après avoir développé sa thèse de doctorat en sociologie au sein du Sophiapol, Myriam Joël présente maintenant un livre, publié aux Presses de Sciences Po. Ouvrant la perspective bien au-delà de son objet, tour à tour émouvant, drôle, dérangeant, l’ouvrage montre que l’univers carcéral n’a rien d’un isolat spatial et temporel. Comme à l’extérieur de la prison, la sexualité s’y révèle tout à la fois clandestine, invisible, ostensible et rationalisée. Les détenues y sont soumises aux mêmes injonctions contradictoires que les femmes du monde dit libre : s’affranchir de la domination/violence masculine tout en se conformant strictement aux normes de genre.

Soutenance de thèse d’Yves David Hugot : « Immanuel Wallerstein. De la sociologie du développement à l’histoire globale », 21 septembre 2017, Paris Nanterre

Yves David Hugot, doctorant en philosophie au laboratoire Sophiapol (EA3932) de l’Université Paris Nanterre, soutiendra sa thèse, réalisée sous la...