Soutenance de la thèse de Leïla Delannoy : « L’expérience artistique en prison. D’une triple inertie à l’expérimentation de transformations sociales », vendredi 3 mars 2017, Paris Nanterre

Le travail analyse le maillage entre art, prison et société, considérant que l’enfermement le plus visible peut, quand il devient le point central d’une expérience artistique de collaboration entre le dedans et le dehors, permettre de mener une réflexion sur d’autres types de cloisonnements à l’œuvre dans la société.